Trading volume

Le volume est un des éléments clés qui permettra d’analyser le comportement des opérateurs en fonction de la tendance qui se met en place sur les produits suivis. Celui-ci correspond à la quantité de titres échangés sur les marchés sur une période donnée. Il s’agit d’une notion essentielle à connaître en analyse technique. On peut retrouver cette notion dans les indicateurs techniques de volume en trading.

à completer
à completer

Représentation du volume en trading

Lorsqu’un contrat est négocié, derrière on retrouve un acheteur et un vendeur – pour qu’une transaction ait lieu, il doit au moins avoir deux parties. Une transaction représente un échange unique contribuant au volume des transactions. Contrairement à ce que l’on peut croire, le nombre de transactions réelles n’est pas affiché dans le volume, mais c’est le nombre d’actifs négociés qui est comptabilisé. De ce fait, si 10 investisseurs achètent chacun une action, c’est le même que si un investisseur avait acheté 10 actions.

Un marché décrit comme inactif implique un volume de transactions plus faible et à l’inverse, un marché décrit comme actif indique un volume de transactions plus élevé. Le volume est plus élevé lorsqu’il y a une importante fluctuation des cours sur le marché ; celle-ci peut être occasionnée par des annonces politiques, des annonces de sociétés, des rapports d’état…

En trading, le volume peut être représenté de nombreuses manières sur un graphique :

  • Niveaux de prix ;
  • Traits verticaux ;
  • Candlevolume.

Exemple de volume en trading

Une tendance haussière sans volume n’est jamais une bonne nouvelle, car cela veut dire qu’elle se produit sans une forte participation des opérateurs. De la même manière, mais inversement d’un mouvement haussier, un mouvement correctif baissier avec une baisse de volume est plutôt une bonne nouvelle pour les acheteurs, puisque cela signifie que le nombre d’opérateurs sortant du marché n’est pas trop important. Il est possible d’espérer une reprise à la hausse après une phase normale, une phase de logique de pose de retracement. Sur les graphiques, on retrouvera les volumes sous la courbe des prix.

Utilisation du volume en trading

Le volume en trading sert à mesurer la quantité d’actifs négociés sur différents marchés : marchés des actions, marchés des matières premières, marché des devises (Forex), marché des options, etc. Toutefois, il est plus utilisé dans le négoce d’actions plutôt que d’autres produits où il représente alors le nombre d’actions échangées.

Le volume permet d’obtenir des informations supplémentaires lors d’une étude de l’évolution des cours d’un produit. C’est un élément populaire dans l’analyse technique, que ce soit auprès des traders professionnels ou indépendants que des traders néophytes. Il permet alors de déterminer la force d’évolution du cours.

Utilisation du volume en trading

Limite du volume en trading

Chaque marché boursier suit son propre volume. Les rapports les concernant sont généralement distribués toutes les heures. Mais il ne s’agit là que des estimations. Il faudra attendre la clôture du marché pour obtenir des chiffres précis. C’est là la limite du volume en trading.

Cependant, il est possible de déterminer le volume du marché en utilisant différentes méthodes, comme le tick volume représentant le nombre de variations de prix au cours d’une séance. Si le cours évolue rapidement, cela peut indiquer un volume de transactions élevé.

Résumé

En trading, le volume sert à analyser le comportement des opérateurs suivant la tendance se mettant en place sur les produits suivis. Les volumes peuvent être représentés par des niveaux de prix, des traits verticaux ou des candlevolumes sur un graphique. On peut utiliser les volumes sur différents marchés (actions, forex, matières premières…). Il y a une limite du volume en trading du fait que les chiffres précis ne tombent qu’en fin de journée, mais les traders peuvent le déterminer en utilisant par exemple le tick volume (nombre de variations de prix au cours d’une séance).

Laisser un commentaire