Le trading de news sur le Forex

Le trading de news ou trading d’actualités figure parmi les principaux styles de trading. Il peut être opéré sur différents actifs financiers, dont les devises. Le trading de news sur le Forex n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît et peut être à la portée de tout un chacun s’il fait bien ses recherches et qu’il a mis en place une bonne stratégie pour ne pas tomber dans les méandres du marché des changes. Voyons cela de plus près.

Le trading de news sur le Forex
Le trading de news

Les statistiques économiques et le sentiment de marché

Les statistiques économiques sont publiées de part et d’autre de la planète de manière hebdomadaire, mais malheureusement, il y a peu de publications concernant le trading d’actualités qui ont un impact immédiat sur les marchés. Pour la Zone Euro, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, on peut en compter jusqu’à 5 tandis que pour les États-Unis elles sont au nombre de 10 au maximum. Les statistiques publiées sont souvent mensuelles ou trimestrielles avec une publication planifiée. Malencontreusement, les choses changent et les marchés, dont le Forex, ne sont pas toujours réactifs aux mêmes statistiques. Pour pouvoir bien trader les news sur le marché des changes, on peut s’appuyer sur plusieurs paramètres relatifs à l’analyse comportementale qui sont les obsessions du marché ainsi que l’appétit et l’aversion au risque.

Les obsessions du marché

Les traders comme les marchés sont soumis à une certaine « obsession ». À chaque période, on rencontre ce que l’on appelle communément aujourd’hui un « hot topic » traduit en français comme sujet chaud – le Brexit est un exemple bien concret. Les statistiques relatives à celui-ci prennent rapidement de l’ampleur et deviennent même un phénomène de mode.

Il est alors important de bien identifier l’obsession actuelle puisqu’une fois celui-ci est sous les feux des projecteurs, les informations qui s’y rapportent impacteront le marché beaucoup plus qu’il ne le devrait en période normale. Cela signifie que dans certains cas, les élections grecques deviennent plus importantes que le PIB italien ou encore que des mises en chantier aux États-Unis aient beaucoup plus d’importance que le rapport mensuel sur le chômage et l’inflation.

Et pour déterminer le sujet à la mode, il n’y a pas 36 solutions. Il faut rester constamment à l’affut du marché en prenant connaissance des « headlines » pour de nombreuses sources d’informations et évaluer les infos qui pourront avoir un impact significatif sur le marché des changes. Et dans la mesure où un phénomène de mode évolue rapidement, il devient parfois compliqué de suivre. D’ailleurs, pour les traders pratiquant cette méthode, le fait de prendre ne serait-ce que des vacances d’une semaine peut avoir des conséquences funestes sur leurs capacités à sentir l’ambiance du marché sauf s’ils continuent de se tenir au courant de tout ce qui se passe.

L’appétit et l’aversion au risque

Le sentiment du marché est particulièrement important en plus du « hot topic » que l’on vient de décrire. Pour savoir quelles actualités prendre en compte dans son trading de news sur le Forex, il faut déterminer si les traders sont sujets à la prise de risque ou au contraire s’ils ont une certaine aversion. L’impact des évènements positifs est accentué lors d’un appétit avéré pour le risque, mais minimisé si l’aversion au risque est dominante. Dans le cas de mauvaises nouvelles, celles-ci peuvent être amoindries par l’optimisme environnant tandis que les bonnes nouvelles sont accentuées. Il est important de connaître les nouvelles générant l’aversion au risque ou l’appétit pour le risque :

Aversion au risque Appétit pour le risque

- Incertitude géopolitique : attentats, guerres, rumeurs à propos d’une attaque terroriste… ;
- Faillites de grandes entreprises et surprises négatives dans les résultats financiers ;
- Statistiques économiques importantes s’écartant fortement du consensus de manière négative.

- Stabilité géopolitique : traité de paix, ouverture commerciale, choix énergétique… ;
- Bons résultats financiers des grandes entreprises ;
- Surprises positives dans les statistiques économiques.

L’impact des actualités sur le marché des changes

Contrairement à ce que l’on peut croire, il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances approfondies en économie et en finance pour pouvoir faire du trading de news sur le Forex. Ce qu’il faut comprendre en premier lieu, c’est que toutes les actualités ne se valent pas les unes des autres. En effet, certaines ont beaucoup d’influence à chaque publication tandis que d’autres ne connaissent jamais le feu des projecteurs. Mais au final, peu importe les négociations sur les paires de devises que l’on opère, les données fondamentales qu’il est impératif de prendre en compte sont le taux directeur des banques centrales qui est étroitement lié à l’inflation ainsi que le PIB (produit intérieur brut) représentant la croissance d’un pays.

Sur le Forex, une hausse du taux directeur équivaut à une hausse de la devise et inversement proportionnelle. Il en va de même pour la hausse du PIB qui fait augmenter la valeur de la devise, et dans le cas d’une baisse, la devise la subit également.

Les autres statistiques ont un potentiel influent puisqu’elles permettront de mieux anticiper ces deux facteurs primordiaux que sont le taux directeur et le PIB. Il est important que les traders de news arrivent à comprendre l’influence de chaque statistique du calendrier économique sur les anticipations de taux ou de PIB. Par exemple, le NFP, qui est un indicateur important de l’économie américaine représentant le nombre de créations d’emplois, lorsqu’il est en hausse, indique que davantage d’Américains vont percevoir un revenu amenant à une hausse de la consommation et ainsi l’augmentation du PIB. D’un autre côté, une baisse de l’inflation trop éloignée de la cible de banque centrale pourra inciter cette dernière à réduire ses taux directeurs afin de stimuler l’inflation.

Les facteurs primordiaux à prendre en compte

Quand on souhaite profiter des publications de statistiques, il est important de considérer plusieurs facteurs, dont voici les plus importants :

  • Les chiffres : On prendra en compte d’un côté les chiffres actuels qui sont ceux publiquement diffusés (chiffres officiels attendus) et de l’autre, les résultats de la statistique pour la précédente période.
  • Le consensus : Il s’agit d’un paramètre majeur représentant les prévisions du marché pour une statistique attendue.
  • La déviation : Ce facteur représente la différence entre les chiffres actuels (publiés) et le consensus.
  • La révision : Sur certaines statistiques, les chiffres actuels sont accompagnés d’une modification des chiffres précédents. Et c’est cela qui fait référence à la révision.

Suivre des règles est également important lorsqu’on fait du trading de news sur le Forex. La règle la plus importante à retenir, c’est que le marché ne réagit pas de manière logique par rapport aux statistiques et que ni l’analyse fondamentale ni l’analyse technique ne sont des sciences exactes ; et il en va de même pour l’analyse comportementale. Ensuite, il est important de garder à l’esprit qu’avoir une opinion avant la publication de la statistique ne mènera à rien et au contraire pourra fausser la stratégie mise en place. Il ne faut pas tenter de prévoir les chiffres avant leur publication, mais trader en fonction du résultat. Sinon, le trading d’actualités s’intéresse principalement aux réactions à court terme du marché, les mouvements qui interviennent dans la demi-heure à 2 heures après les news à fort impact. Et seules les news les plus importantes et les plus influentes doivent faire l’objet d’un trading. Enfin, lorsque la déviation est importante, plus l’impact est supposé être important.

Résumé

Le trading de news sur le Forex fait partie des styles utilisés par les traders d’actualités pour faire des profits sur le marché des changes. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette technique n’est pas aussi compliquée et peut être utilisée par tout un chacun. Seulement, il est important de prendre en compte de nombreux paramètres : statistiques économiques, sentiment du marché, aversion au risque ou appétit pour le risque… Ce style de trading nécessite ainsi une certaine attention des actualités relatives aux devises, dont les plus importants sont les taux directeurs des banques centrales et le PIB (produit intérieur brut).

Laisser un commentaire