Le marché boursier en Allemagne

En matière de marché boursier, la bourse en Europe, a des pays important comme l'Allemagne qui est représenté par la bourse de Francfort fait partie des plus importants. Après Euronext Paris, la place boursière allemande est classée deuxième sur le vieux continent et quatrième au niveau mondial. Fondée en 1820, la bourse de Francfort ou Börse Frankfurt anciennement Frankfurter Wertpapierbörse (FWB) se trouve dans la ville de Francfort-sur-le-Main et devant celle-ci se trouve deux célèbres statues : l’ours symbolisant la baisse des cours et le taureau représentant la hausse des cours.

La bourse en Allemagne
Quel est le marché boursier allemand ?

Le DAX 30, le principal indice du marché boursier allemand

La bourse de Francfort a pour principal indice boursier le DAX 30 créé en 1987 et qui signifie Deutscher Aktienindex. Cet indice représente 75 % de la capitalisation boursière des entreprises allemandes avec 85 % des opérations boursières du pays. Le volume de transactions quotidiennes du DAX est de plus de 6 milliards d’euros, juste un peu moins que celui de la bourse de Paris (France) - Euronext Paris. Le DAX 30 regroupe les 30 meilleures compagnies les plus performantes du marché économique allemand dans de nombreux secteurs : Adidas (textiles et articles de sport), BMW (construction automobile), Deutsche Bank (banque et assurance), Allianz (groupe d’assurances), Volkswagen (construction automobile)… Les investisseurs peuvent alors placer sereinement leur capital sur les actions de ces puissants conglomérats à envergure internationale. Malheureusement, les matières premières ne sont pas le fort de l’Allemagne en matière de capitalisation.

Le DAX 30 est l’équivalent du CAC 40, du FTSE 30 ou encore du Dow Jones Industrial Average. Il représente le baromètre de la bourse allemande servant alors de point de référence pour mesurer la performance d’un portefeuille d’actions.

Les autres indices boursiers de la bourse de Francfort

Après le DAX 30, il y a le MDAX pour Mid-Cap Dax listant les 50 plus grandes capitalisations allemandes suivant celles du DAX 30. Vient ensuite le TecDAX qui réunit les 30 plus grandes sociétés allemandes dans le domaine de la technologie ; c’est l’équivalent du Nasdaq aux États-Unis. Cet indice est surnommé SunDax en raison du grand nombre d’organismes spécialisés dans la fabrication et la commercialisation de panneaux solaires qui y sont inscrits. Le HDAC représente l’indice constitué de 110 entreprises : celles du DAX 30, du MDAX et du TecDax. Après le MDAX, il y a le SDAX 50 constitué d’institutions avec les plus grandes capitalisations qui suivent le MDAX 50. Et enfin, il y a le ÖkoDax qui se présente comme l’indice boursier de référence du pays dans le secteur des énergies renouvelables. Mis en place en 2007, celui-ci comprend les 10 entreprises les plus puissantes du secteur des énergies renouvelables et les sociétés le composant sont évaluées tous les 3 mois (évaluation trimestrielle).

Résumé

En Allemagne, le marché boursier du pays est caractérisé par la bourse de Francfort comptabilisant plusieurs indices. Si la majorité des bourses mondiales est dématérialisées à l’instar d’Euronext Paris et de NYSE (New York Stock Exchange), le marché boursier allemand se trouve dans la ville de Francfort-sur-le-Main, dans un bâtiment classique surplombé par deux imposantes statues : un ours symbolisant la baisse des cours et un taureau symbolisant la hausse des cours. Le principal indice boursier du marché financier allemand est le DAX 30 capitalisant les 30 plus grandes entreprises allemandes suivi du MDAX, du TecDax, du SDAX et du TecDax.

Laisser un commentaire