Emprunter pour investir en bourse

Investir son argent en bourse fait aujourd’hui partie des solutions pour faire fructifier son argent à l’image de l’investissement immobilier. Et d’ailleurs, si on emprunte pour investir dans la pierre, pourquoi le crédit ne servirait-il pas à investir sur les marchés financiers. Mais emprunter pour investir en bourse, est-ce une bonne idée ? Nous allons voir cela dans ce billet.

emprunter pour investir
Emprunter pour investir en bourse

Pour quelles raisons emprunter pour investir en bourse ?

La bourse fascine aussi bien qu’elle fait peur et nombreux sont les Français qui aimeraient gagner plus d’argent que leur épargne génère des bénéfices, qui sont devenus moindres depuis quelques années déjà, en trouvant les bons placements. Malheureusement, tout le monde n’a pas le budget nécessaire pour financer ses premières actions et emprunter peut être une solution. Si l’on obtient des rendements favorables, on pourra compenser les intérêts à payer pour le crédit contracter.

En empruntant pour investir sur les marchés financiers, les épargnants n’auront pas à toucher l’argent qu’ils ont soigneusement mis de côté. Conserver son placement bancaire alias son épargne, c’est un choix comme tant d’autres suivant le taux du placement, à voir s’il est intéressant ou non. En effet, si le taux de support est plus élevé que le taux d’intérêt du crédit, il peut être judicieux de recourir à l’emprunt.

Mais cela dépendra également du placement. Si l’on a de l’argent sur une assurance-vie, par exemple, il faut savoir que la fiscalité n’est pas avantageuse avant un retrait avant 8 ans. Emprunter pourra alors être une solution plus attractive pour investir en bourse.

Pourquoi ne devrait-on pas emprunter pour investir en bourse ?

Sur les forums de bourse, on retrouve souvent des personnes qui demandent des conseils sur le crédit à prendre pour avoir rapidement de l’argent pour investir en bourse. Et à presque 95 %, la réponse est négative, c’est-à-dire que la majorité de ceux qui investissent en bourse ne recommandent pas cette pratique qui est de s’endetter pour pouvoir placer de l’argent sur les marchés financiers. Et ils accompagnent leurs arguments de nombreuses explications. Voici quelques bonnes raisons de ne jamais emprunter pour investir en bourse :

Argent emprunté = argent à rendre

Lorsqu’on contracte un crédit, peu importe lequel, à un moment donné, il faudra le rendre et avec les intérêts en plus. Ainsi tous les mois, et peu importe les résultats sur les marchés financiers, il faudra payer des mensualités. Et si on n’est pas en mesure de les payer, pourquoi s’endetter avec un crédit ? Et si on peut les payer, pourquoi ne pas avoir alimenté un compte épargne avant, par exemple, ainsi chaque mois, on aurait pu avoir du capital pour investir sans emprunter.

Le crédit = de l’argent en plus à payer

Le remboursement de la somme empruntée n’est pas le seul problème lorsqu’on contracte un crédit bancaire. Il faudra aussi payer des intérieurs comme nous l’avons déjà indiqué auparavant. Et en fonction du type de prêt choisi, ces intérêts peuvent augmenter de manière significative. Donc, on n’a pas d’argent pour investir en bourse, mais on doit rembourser son crédit tous les mois et donner de l’argent en plus. Finalement, on perd de l’argent au lieu d’en gagner.

Emprunt = perte d’argent

Il faut le dire et l’avouer, si on envisage d’emprunter de l’argent pour investir en bourse, c’est que l’on est débutant. Aucun investisseur ni trader expérimenté ne se tournerait vers le crédit pour investir sur les marchés financiers. Pourquoi ? Le premier objectif d’un placement boursier, c’est de gagner de l’argent et non d’en perdre. Ensuite, devoir rembourser un crédit ajoutera une pression supplémentaire, dont on se passera volontiers puisqu’on prendra plus de risques pour gagner plus et plus vite qu’au final on perdra tout.

Quel crédit contracté pour investir en bourse ?

Si vous souhaitez tout de même emprunter pour investir en bourse, c’est votre choix, mais nous ne le recommandons pas du tout. Le type de prêt que vous pouvez faire est le crédit à la consommation non affecté. C’est un prêt permettant de financer l’acquisition de bien ou de services sans être lié à un achat précis contrairement à un crédit affecté. Il s’agit d’un prêt personnel permettant à l’emprunteur d’utiliser l’argent prêté suivant ses envies sans avoir à fournir de justificatif.

Un crédit à la consommation non affecté diffère d’un crédit affecté de par sa polyvalence. Par rapport à un crédit immobilier, dont il est conseillé de se limiter à 25 ans, il n’y a pas de durée maximale d’emprunt clairement inscrite dans le Code de la consommation, mais il n’empêche qu’il y a des règles implicites. Par exemple, il est difficile de pouvoir rembourser un crédit non affecté sur une période de plus de 7 ans (84 mois). Par ailleurs, le montant est également bien limité : 75 000 €. Et enfin, les taux d’intérêt sont vraiment et largement plus élevés que ceux des crédits immobiliers. Avec ces derniers, il est possible d’avoir un taux de l’ordre de 1,5 % pour un remboursement sur 25 ans tandis que pour un crédit à la consommation non affecté, le montant maximal est de 75 000 € pour un taux d’intérêt de 5 % au maximum.

Résumé

Emprunter pour investir en bourse est une solution envisagée par de nombreuses personnes n’ayant pas les moyens d’acheter leurs premières actions, ne souhaitant pas gâcher leur épargne et pour bien d’autres raisons. De prime abord, on peut croire que ça pourrait être une bonne idée vu qu’on emprunte bien de l’argent pour financer un bien immobilier et on se dit que pourquoi pas le crédit ne servirait-il pas à l’investissement sur les marchés financiers. Cet argument tient la route, mais lorsqu’on rentre dans les détails, on peut constater que ce n’est pas du tout une bonne idée. En effet, un emprunt, ça se rembourse et avec des intérêts qui plus est. Dans le cas où on n’arrive pas à faire des bénéfices en bourse, c’est la perte assurée et l’endettement total. D’autant plus que le seul crédit possible pour ce genre d’opération, c’est le crédit à la consommation non affecté, dont le taux d’intérêt est de 5 % avec une limite de 75 000 €. Du coup, ça n’en vaut pas du tout le coup d’emprunter pour investir en bourse.

Laisser un commentaire