Investir dans un indice

Sur les marchés financiers, on retrouve de nombreux produits pouvant être négociés par les investisseurs. Les plus classiques sont les actions et les obligations, mais il y a aussi des produits assez spécifiques comme les indices boursiers : CAC 40, Dow Jones, Nasdaq, DAX, FTSE, Nikkei, EuroStoxx… Techniquement, on ne pas acheter réellement des indices, mais il existe des moyens d’avoir leurs performances comme les ETF et les CFD.

Comment investir dans un indice
Par quel moyen investir dans un indice

Acheter des indices via les ETF et CFD

Les ETF représentent des fonds cotés suivant l’évolution des indices. Les investisseurs pourront par exemple acheter un ETF suivant l’évolution du CAC 40 comme il le ferait avec n’importe quel autre titre financier. Le prix d’un ETF reflète sa valeur nette d’actif qui prend en compte tous les titres sous-jacents du fonds. Du côté des CFD, on parle de CFD sur indices pour désigner des contrats entre les investisseurs et leur courtier. Les courtiers peuvent proposer des CFD sur indices aux investisseurs qu’ils modulent comme ils le souhaitent et dont ils assurent la cotation suivant en permanence le sous-jacent du produit afin d’en répliquer parfaitement son évolution.

Acheter des indices via un contrat future

Les contrats futurs sont les produits professionnels par excellence en trading, ils permettent de se positionner sur un indice comme sur le CAC 40 par exemple. Un certain budget est nécessaire, car le contrat vaut en général le prix de l'indice, pour le CAC 40 le montant fluctue entre 5000€ et 6000€ par contrat. Bien sûr dans le cas où plusieurs contrats seraient achetés il faut multiplier la somme. Le contrat futur est un contrat à terme qui appartient à la famille des produits dérivés. Sont prix dépends d'un sous-jacent, dans notre cas il serait indexé au prix de l'indice. Mais un contrat futur peut être indexé sur d'autres, sous-jacents ( matières premières, action... ). Comme son nom l'indique, un contrat future est un pari sur un futur précis ( un terme au contrat est fixé ). Un échange entre acheteurs est vendeur est effectué, quand on achète un contrat future il y a deux options de progression : ( dans notre exemple le contrat futur serait sur un sous-jacent, le CAC 40 )

  • Le montant progresse dans ce cas l'acquéreur revend son contrat en faisant un bénéfice.
  • Le montant régresse dans ce cas l'acquéreur revend son contrat en faisant une perte.

Résumé

Les investisseurs peuvent se tourner vers les indices boursiers pour faire fructifier leur capital : CAC 40, Nasdaq, Dow Jones, Nikkei, FTSE… Mais techniquement, ils ne peuvent pas réellement les acheter, mais peuvent retrouver leurs performances par les intermédiaires des ETF qui sont des fonds côtés suivant l’évolution des indices et les CFD représentant des contrats entre les investisseurs et leur courtier.

Laisser un commentaire