Formation trading > Formation > formation trading debutant > Comment Commencer en bourse

Comment commencer en bourse ?

Pour commencer en bourse, il faudra dans un premier temps définir clairement ses objectifs et ce que l’on attend. En effet, on n’abordera pas de la même manière une formation en bourse ou une formation au trading pour débutant si l’on souhaite devenir trader professionnel ou si l’on souhaite devenir trader indépendant, c’est-à-dire vivre de la bourse et trader de manière régulière de chez soi ou d’un bureau. Un autre objectif peut être de faire fructifier un capital afin de sortir des rentes mensuelles régulières. Sinon, les objectifs finaux ne doivent pas être décorrélés de la gestion du risque. On n’est pas tous logés à la même enseigne en matière de gestion du risque ; certaines personnes sont extrêmement prudentes tandis que d’autres prennent plus de risque – caractère spéculateur. Ainsi, les sommes à gagner et à perdre seront forcément en rapport avec les risques pris. Débuter en bourse, c’est également éviter des erreurs pouvant être fatales, mais aussi mettre en application certaines règles de bons sens édictées par des traders professionnels qu’il convient de suivre. Débuter en bourse ne doit pas se faire sans prendre en compte ces points primordiaux gages de réussite des investissements sur les marchés boursiers.

Comment commencer en bourse ?
Comment débuter en bourse facilement ?

Commencer en bourse avec un plan d’apprentissage

Commencer en bourse avec un plan d’apprentissage

Que ce soit pour débuter en bourse ou pour tout autre apprentissage, il convient de sectionner la formation en plusieurs étapes afin de ne pas surcharger les apprenants et leur permettre d’avoir plusieurs approches.

Théorie et pratique

Dans l’enseignement général, on parle d’approche théorique et d’approche pratique. Cela est aussi valable pour la bourse :

  • Enseignement théorique de la bourse :

    Il s’agit le plus souvent de la première étape d’apprentissage. L’enseignement théorique combine diverses leçons sur la bourse, la finance et le trading avec différents exercices. Il est nécessaire de connaître le sujet avant de se plonger dans la pratique puisque pratiquer sans théorie est dangereux en bourse.
  • Enseignement pratique de la bourse :

    Après avoir amassé autant de savoir théorique, il faudra maintenant passer à la pratique ; c’est d’ailleurs le but. Cette mise en application se fera pas à pas. Exemple : J’apprends la théorie sur un logiciel de bourse puis je mets en pratique ce que j’ai appris sur un compte de démonstration. Cela me permettra alors de m’affranchir des risques liés à l’utilisation de mon propre fonds, puis j’ouvre un “petit” compte pour tester ma capacité à gérer mon argent en bourse.

Coaching

Parfois, lorsqu’on allie théorie et pratique, cela peut ne pas aboutir à ce que l’on attendait. En fait, en bourse, on cale souvent sur plusieurs points : pourquoi cela n’a-t-il pas fonctionné ? qu’est-ce que j’ai fait de travers ? Dans ces moments-là, on aimerait bien que quelqu’un nous tende la main pour nous guider. C’est justement le but du coaching. Grâce à un formateur ou un professionnel aguerri, on pourra alors s’appuyer sur de réponses précises afin de laisser s’échapper toutes interrogations.

Communauté d’entraide

Suivre une formation alliant théorie et pratique ne suffit pas en bourse. Il est important de faire partie d’une communauté d’entraide dans laquelle les membres peuvent se soutenir et répondre aux questions pouvant bloquer les apprentis traders.
En mêlant théorie, pratique, coaching et communauté d’entraide, on dispose alors de tous les ingrédients pour bien entamer la bourse. Mais ce n’est pas tout. Il convient aussi de déjouer les pièges (les promesses hallucinantes) mis en place par les vendeurs de rêves sur Internet. Ils peuvent être dangereux pour les apprentis investisseurs.

Façons de commencer en bourse Avantages Inconvénients

Seul

- Libre choix sur les sujets : comment acheter des actions, quels sont les gains avec les devises, investir en bourse avec les matières premières… ;
- Aucune pression.
- Véracité douteuse de certaines informations proposées gratuitement en ligne ; - Pas de suivi d’un professionnel ; - Risques de mauvaises décisions.

En groupe

- Partage d’expériences avec plusieurs personnes ;
- Aucune pression ;
- Libre choix de sujets à aborder.
- Possibilité de divergences d’opinions entre les membres du groupe entraînant encore plus d’interrogations pour les apprentis ;
- Cadre pouvant être non règlementé ;
- Groupe pouvant être uniquement composé de néophytes et d’amateurs.

Forums

- Accès à différentes informations vérifiées (forums privés) ;
- Partage d’expériences avec de nombreuses personnes ;
- Echange d’idées ;
- Aucune pression.
- Mêmes inconvénients pour un apprentissage en groupe ;
- Possibilité de rabattage vers des brokers et des marchés non régulés.

Livres

- Différents sujets abordés sous divers angles par de nombreux intervenants ;
- Langage adapté à tous les niveaux ;
- Différents types de livres disponibles en librairie et sur Internet ;
- Accessible et facilement transportable.
- En fonction des livres, certains ne sont pas adaptés aux néophytes bien qu’ils proposent un enseignement complet ;
- Coût des livres pouvant être élevés pour les plus spécialisés ;
- Manque d’accompagnement en cas de non-compréhension d’un chapitre.

Formations en ligne

- Facile d’accès ; - Gratuité de certaines formations ;
- Accessibles sur différents supports : smartphone, PC, tablette et laptop ;
- Formats variés pour les supports : livres, PDF, podcasts, streaming… ;
- Coaching à distance par vidéoconférence.
- Manque d’interaction pouvant occasionner une perte de motivation ;
- Dangerosité de certaines formations gratuites (rabattage des apprenants vers des marchés non régulés ou des brokers véreux) ;
- Suivi pouvant être insuffisant pour certains apprenants habitués à un coaching

Formations en école

- Enseignement complet dispensé par des professionnels ;
- Suivi personnalisé et individuel pour chaque apprenant ;
- Supports écrits avec différents exercices ;
- Interaction active avec le ou les formateurs ;
- Possibilité de débattre sur de nombreuses thématiques.
- Nécessité de se déplacer pouvant être contraignant pour certains apprenants ;
- Coût pouvant être élevé suivant le type de formations choisies ;
- Meilleures formations coûteuses et peuvent prendre du temps (cursus universitaire/académique).

Les questions importantes à se poser pour commencer en bourse

Les questions importantes à se poser pour commencer en bourse

Pour débuter, il faut tout d’abord se poser les bonnes questions pour éviter de tomber dans les nombreux pièges :

  • Par où commencer ?

    C’est la question par excellence avant de se lancer dans la bourse : lire des livres, regarder des vidéos…
  • Est-ce qu’il faut suivre une formation ?

    La réponse est bien évidemment oui pour en apprendre le plus et se faire accompagner par des professionnels.
  • Quel montant investir ?

    Il n’y a pas de montant limite pour investir en bourse, cela dépendra des finances des investisseurs.
  • Quel type d’investissement faire ?

    Pour cela, il faudra d’abord étudier les différents types de marchés financiers puis trouver celui le plus adapté à son profil d’investisseur, mais également la durée du placement : court terme, moyen terme ou long terme.

Commencer la bourse par l’analyse technique

investir en bourse en tant que debutant

Ce terme peut paraître barbare, cru et compliqué, mais en fait il ne l’est pas vraiment. En effet, l’analyse technique représente en quelque sorte l’analyse simple d’un graphique boursier. Pour cela, on utilise une méthode graphique appelée communément « chandelier japonais ». Celle-ci utilise des bougies vertes et rouges reflétant la psychologie des investisseurs (vendeurs et acheteurs) et les rapports de force les opposant. L’analyse technique fait notamment partie des principes enseignés avant de commencer le trading.

Composition d’un chandelier japonais et lecture simplifiée

Une bougie japonaise se décompose en plusieurs éléments : corps, ouverture, clôture, ombre. Sur la photo suivante, on peut voir deux exemples de chandeliers, un corps et une ombre haut et basse.

Pourquoi vert et rouge ?
Dans le cas où le cours de clôture est supérieur au cours d’ouverture, le chandelier est vert. À contrario, lorsque le cours de clôture est inférieur au cours d’ouverture, le chandelier est rouge. Lecture simple de la méthode graphique « chandelier japonais »

Le corps du chandelier représente le changement de comportements des investisseurs entre l’ouverture et la clôture.
- Vert : hausse sur la période étudiée ;
- Rouge : baisse sur la période étudiée.

Sinon, la longueur du corps représente la force du mouvement, si celui-ci est haussier ou baissier. Plus le corps est long, plus il y a un écart important entre le cours d’ouverture et le cours de clôture.

Concernant les ombres :
- plus celle supérieure est longue, plus il y a eu une forte pression des vendeurs malgré les envies des acheteurs de pousser leur avantage plus haut ;
- plus celle inférieure est longue, plus il y a une forte pression des acheteurs qui sont venus contrer les vendeurs.

le chandelier rouge japonaisle chandelier vert japonais

Lecture d’une série de chandeliers japonais

Après la compréhension des bougies japonaise et la lecture simplifiée, on passe maintenant à une série de chandeliers japonais représentant un graphique boursier.

Dans cette série, on voit clairement qu’il y a une tendance haussière, c’est-à-dire que sur la période donnée, le cours de l’action monte avec des hauts plus hauts et bas plus hauts. Après d’autres analyses, on cherchera le moyen d’acheter proche du bas et de vendre au mieux, proche du haut.

Il existe de nombreuses techniques pour détecter les bons moments d’achat et de vente.

le graphe du chandelier japonais

Commencer la bourse : définir ses risques

Commencer la bourse définir ses risques

Une de notions essentielles souvent oubliées par les débutants, néophytes, c’est la gestion des risques. Mais en fait on peut choisir ses risques; c’est tout à fait possible en bourse en appliquant des méthodes simples et éprouvées. Par exemple, il est possible de mettre des stops afin de limiter ses pertes.

Exemple concret :

Le cours d’une action est de 10 €. Le trader l’achète, car il estime que sa valeur augmentera et il compte la revendre à 13 €. Il ne prévoit pas une baisse brutale de celle-ci, mais il a tout de même une réserve et estime que la chute ne sera pas si vertigineuse : pas en dessous de 8 €. Pour se couvrir d’une éventuelle catastrophe ou d’un effondrement inopiné, il peut alors mettre un stop loss ou une vente automatique à 8 € ; c’est-à-dire que si jamais il s’est trompé sur son analyse, l’action qu’il a achetée à 10 € sera automatiquement cédée à 8 €, une décision de perdre seulement 2 € sur cette opération. Gérer son risque est essentiel.

La mise en pratique pas à pas

La mise en pratique pas à pas

Il est important de se créer un tableau de progression suivant son niveau d’apprentissage et de se fixer des objectifs. Commencer la bourse par une vision claire des étapes à accomplir et les réaliser est un précepte important.

Voici un exemple :

Niveau Capital Initial Risque par
position
Perte par
semaine
Gain estimé
par semaine

Débutant

10 000 € 100 € 300 € -> 750 € 900 €

Intermédiaire

10 000 € 200 € 600 € -> 1 500 € 1 800 €

Expert

10 000 € 250 € 450 € -> 1 125 € 1 350 €

En bourse, les gains sont estimatifs. Nul ne peut prétendre combien d’argent il gagnera dans la mesure où les marchés sont soumis à diverses fluctuations et il en va de même pour les produits financiers, que ce soit les actions, les trackers, les indices, les devises ou les matières premières.

Commencer par des marchés à votre niveau

Il existe des marchés et des produits plus ou moins simples et bien d’autres beaucoup plus complexes. Lorsqu’on débute en bourse, il est dangereux de partir sur des produits complexes puisque les risques sont proportionnels, à savoir plus importants. Il est important de rester fidèle à son plan d’apprentissage et de ne pas suivre aveuglément comme un mouton les sirènes des forums ou encore des vidéos sur YouTube pouvant distraire. « Papillonner avec la bourse », c’est dangereux. Les apprentis et néophytes doivent se contenter de produits précis et sûrs sur des marchés régulés. Ce n’est qu’après avoir acquis une connaissance suffisante des marchés boursiers globaux qu’ils pourront se jeter dans le grand bassin et à la question avec combien débuter en bourse, la réponse est avec n’importe quelle somme. Cela dépendra du capital que l’on souhaite investir en bourse. Ainsi, on peut aussi bien commencer avec 100 € ou 500 €, cela dépend de nos moyens.

avec combien débuter en bourse

Les apprentis et néophytes doivent se contenter de produits précis et sûrs sur des marchés régulés. Ce n’est qu’après avoir acquis une connaissance suffisante des marchés boursiers globaux qu’ils pourront se jeter dans le grand bassin et à la question avec combien débuter en bourse, la réponse est avec n’importe quelle somme. Cela dépendra du capital que l’on souhaite investir en bourse. Ainsi, on peut aussi bien commencer en bourse avec 500 euros que débuter en bourse avec 100 euros.

10 erreurs fatales commises par les débutants

commencer le trading

Il faut être prudent quand on souhaite commencer le trading. C’est vrai qu’en tant que débutant, on peut commettre des erreurs, mais dans le domaine de la bourse, celles-ci peuvent être fatales pour son portefeuille. Dans le monde de la finance, l’expression « une erreur de débutant » signifie une perte d’argent. Voici les 10 erreurs fatales commises par les débutants :

  • 1. Investir en bourse de l’argent dont on a besoin

    – il y a plus de pression lorsqu’on investit de l’argent que l’on n’est pas prêt à perdre ;
  • 2. Ne pas se former correctement

    – être trop pressé d’en découdre avec les marchés financiers ;
  • 3. Payer trop de frais de courtag

    e – c’est le piège des marchés non régulés et de certains brokers que l’on appelle vendeur de rêves ;
  • 4. Acheter et vendre trop souvent

    – trop s’exciter sur les marchés financiers ;
  • 5. Écouter les médias de masse

    pouvant dire tout et son contraire ;
  • 6. Ne pas avoir de plans

    – se fixer des objectifs est primordial pour ne pas tomber dans les méandres de la Bourse ;
  • 7. Ne pas se diversifier

    – il n’est pas bon de toujours miser sur le même cheval ;
  • 8. Ne pas apprendre à gérer les risques

    – il faut savoir prendre le recul lorsqu’on investit ;
  • 9. Ne pas mettre de stop automatique

    – pour éviter de subir une dégringolade impromptue, il est important de mettre des stops sur ses investissements ;
  • 10. Changer de plan

    de méthode constamment.

D’autres articles relatifs :

Résumé

Il est facile de commencer en bourse tout comme il est facile de choisir le mauvais chemin et ainsi perdre de l’argent. Un point essentiel à retenir avant de débuter sur les marchés financiers, c’est de se former – suivre les règles d’or édictées par les professionnels du marché et éviter les pièges. Une fois sur le bon chemin, il faut prendre le temps de bien apprendre puis de mettre en application cet apprentissage lors de pratiques régulières sur des comptes de démonstration en temps réel. Ce ne sera seulement qu’après que l’on pourra sauter dans le grand bain sans se faire trop de soucis.

Laisser un commentaire