Negative Volume Index, un indicateur technique de volume

Inventé par Paul Dysart en 1936, le Negative Volume Index fait partie des indicateurs techniques de volume avec le Positive Volume Index. Celui-ci établit le rapport entre la baisse des volumes et les variations de prix sur une valeur. En 1976, Norman Fosback reprend les travaux de Paul Dysart pour améliorer et populariser l’indicateur Negative Volume Index (NVI) ainsi que le Positive Volume Index (PVI). Zoom sur les tenants et les aboutissants de l’indicateur technique de volume Negative Volume Index.

indicateurs techniques de volumes le Negative volume index
indicateurs techniques de volumes le Negative volume index à utiliser sur un logiciel d'analyse graphique.

Caractéristiques de l’indicateur technique Negative Volume Index

L’indicateur Negative Volume Index abrégé en NVI a été développé sur la théorie suivante : « Les traders aguerris se positionnent sur les marchés les jours de faibles volumes tandis que les autres investisseurs, moins bien informés, se positionnent les jours de volumes en forte hausse ».

Grosso modo, cet indicateur se concentre sur la baisse des volumes suivant les journées précédentes en cumulant uniquement les variations de cours les jours où le volume baisse par rapport à celui de la veille. Le NVI établit ainsi un rapport entre la baisse des volumes et les variations de prix sur une valeur. Lorsque les volumes diminuent par rapport à la précédente séance, l’indicateur est alors ajusté en fonction de la variation sur les prix de la valeur.

Cet indicateur technique est construit de manière à afficher uniquement des changements que sur les journées où les volumes décroissent par rapport aux précédents jours. Dans la mesure où des prix qui chutent font référence à des volumes qui baissent, l’indicateur est habituellement sur une tendance baissière, mais cela n’est pas toujours le cas.

Méthode de calcul de l’indicateur technique Negative Volume Index

La méthode de calcul de l’indicateur NVI se base sur le rapport entre les baisses de volumes et les variations de prix. Lorsque le volume baisse, l’indicateur est alors ajusté suivant la variation des prix. Voici la formule utilisée pour déterminer la valeur de l’indicateur technique Negative Volume Index :

Si V < Vp :

NVI = NVIP + 100 x (C – Cp)/Cp

Si V > Vp :

NVI = NVIp

où :

C = cours de clôture du jour
Cp = cours de clôture de la veille
V = volume du jour
Vp = volume de la veille

Interprétation de l’indicateur technique Negative Volume Index

Il y a deux interprétations que l’on peut faire de l’indicateur technique Negative Volume Index. La première d’après Paul Dysart et la seconde d’après Norman Fosback.

Pour Paul Dysart, chaque fois que l’indicateur s’élève au-dessus d’un somment antérieur et que le Dow Jones est à la hausse, c’est un signal de marché haussier. Quand l’indicateur tombe en dessous d’un minimum intérieur et que le Dow Jones est à la baisse, c’est un signal de marché baissier. Toutefois, tous les mouvements au-dessus ou en dessous d’un niveau de NVI antérieur ne génèrent pas forcément des signaux – pénétrations haussières/baissières se produisant avant ou après un signal de marché baissier/haussier, parfois appelées « réaffirmations » d’un signal. Il a alors énoncé la règle suivante : « Les signaux sont plus authentiques quand le NVI a bougé latéralement durant un certain nombre de mois dans une fourchette relativement étroite ».

Pour Norman Fosback, il y a 95 % de probabilité que le marché soit haussier lorsque l’indicateur technique Negative Volume Index se situe au-dessus de sa moyenne mobile à 1 an. La probabilité descend à 50 % lorsque l’indicateur se situe en dessous de sa moyenne mobile. Cela implique alors que l’indicateur serait plutôt un indicateur de tendance haussière.

Comment afficher l'indicateur sur ProRealTime

Voici l'indicateur qui se rajoute sur ProRealTime. Pour ce faire il faut faire un clic droit sur le graphique et cliquer sur ajouter un indicateur puis taper le nom de l'indicateur Negative Volume Index. Voici comment il s'affiche :

Comment afficher l'indicateur Negative Volume Index sur ProRealTime

Résumé

L’indicateur technique Negative Volume Index a été mis au point par Paul Dysart en 1936 puis améliorer par Norman Fosback en 1976. Faisant partie de la famille des indicateurs techniques de volume, celui-ci se base sur la baisse des volumes suivant les journées précédentes en cumulant les variations des cours les jours où le volume baisse par rapport à celui de la veille. Il permet ainsi de détecter des signaux d’achat ou de vente pour que les traders puissent entrer/sortir plus facilement.

Laisser un commentaire