Formation trading > Trading > analyse en trading > analyse technique en trading

Comprendre l’analyse technique en trading et en bourse

La bourse peut être résumée ainsi : une succession d’analyses permettant de prendre des décisions sur les marchés financiers. L’analyse technique en trading et e, bourse fait partie du panel d’analyses mis à disposition du trader ou de l’investisseur boursier pour qu’il puisse prendre des décisions avant de se lancer. Est-elle vraiment efficace ? Pourquoi certains investisseurs s’affranchissent-ils de l’analyse technique pour prendre des décisions ? Comment mieux s’en servir pour investir en bourse ? Focus sur tous ces points et bien plus encore. À noter que les deux principaux types d’analyse en trading et en bourse sont l’analyse fondamentale et l’analyse technique.

L’analyse technique en trading
L’analyse technique est au cœur du trading. Il faut la maitriser pour être performant

Définition de l’analyse technique en trading et en bourse

L’analyse technique regroupe une série d’analyses faite sur les cours de bourse, généralement sur des graphiques. Ce n’est pas une science exacte, mais une suite de signaux de trading permettant de se faire un solide avis pour passer à l’action, c’est-à-dire passer un ordre de bourse. L’analyse technique englobe un ensemble d’éléments de prise de décision comme :

  • Les chandeliers japonais ;
  • Les figures chartistes ;
  • Les représentations graphiques ;
  • Les autres signaux créés par les traders pour leur propre compte.

Les principes de l’analyse technique

Lorsque l’on analyse un graphique boursier, on s’aperçoit que les prix évoluent dans des tendances pouvant être haussières, baissières ou neutres. Les analyses techniques servent à définir ces tendances directionnelles à la hausse, à la baisse ou neutre. Il faudra alors se référer à la théorie de Dow sur les tendances afin d’en comprendre les subtilités.

L’analyse technique s’appuie sur l’histoire puisqu’en bourse, l’histoire a tendance à se répéter notamment sur l’évolution des prix. Lorsqu’un prix arrive plusieurs fois à une résistance, des acteurs du marché se positionnent en fonction de cet historique ce qui influe sur le cours des produits financiers, à la hausse ou à la baisse. Ce caractère répétitif des mouvements de prix haussier ou baissier est attribué à la psychologie du marché, c’est-à-dire à la psychologie des acteurs se positionnant dessus en tenant compte de l’historique du cours.

Histoire de l’analyse technique

Charles Dow, célèbre co-créateur de Dow Jones and Company, est considéré à juste titre comme le père de l’analyse technique pour avoir créé la théorie de Dow. Celle-ci se présente comme l’un des principes de base de l’analyse technique et de l’analyse graphique. Elle part sur le principe que toutes les informations techniques disponibles à un instant donné reflètent le prix du marché à cet instant. Dans cette théorie, on distingue trois phases : phase d’accumulation, phase de participation et phase de distribution. Pour en savoir plus sur la théorie de Dow en analyse technique.

À quoi sert l’analyse technique ?

L’analyse technique des cours de bourse sert à déterminer le futur, plutôt extrapolé les évolutions futures des cours de bourse. Celle-ci permet concrètement de prendre un pari haussier ou baissier sur une valeur financière. Le trader, après avoir réalisé ses analyses techniques, choisira d’acheter ou de vendre un actif financier. Le but étant de déterminer une tendance, c’est-à-dire une tendance pouvant être soit neutre, soit haussière, soit baissière.

On peut simplifier la chose ainsi : l’indicateur technique X incite à acheter d’un côté et les indicateurs Y et Z incitent également à acheter -> position adoptée = achat.

À quel produit financier s’applique l’analyse technique ?

Contrairement à l’analyse fondamentale, l’analyse technique peut s’appliquer à tous types de produits financiers. En effet, tous les produits des marchés financiers répondent à la même logique de graphique et donc analysable. On peut effectuer des analyses techniques sur

  • Des actions
  • Des devises
  • Des matières premières
  • Des contrats futures
  • Des warrants
  • Des indices

Pourquoi l’analyse technique paraît-elle compliquée pour les débutants ? Alors qu’elle ne l’est pas

L’analyse fondamentale n’est pas accessible contrairement à l’analyse technique, laquelle avec un peu d’effort et de pratique sera plus compréhensible et plus manipulable par la majorité des traders indépendants et des investisseurs en bourse. Par contre, de nombreux débutants se sentent perdus devant les graphiques boursiers et pensent ne pas pouvoir y arriver. Mais après une formation en trading ou en bourse et l’apprentissage de l’analyse technique, ils parviendront à se servir correctement de l’analyse technique afin de prendre les meilleures décisions lorsqu’ils opèrent sur les marchés financiers.

L’analyse technique comme outil de gestion de risque

Certains traders professionnels utilisent l’analyse technique pour protéger leurs capitaux. En effet, cette technique fait partie des pierres angulaires de la stratégie de gestion de risque. Ils s’appuient sur des données graphiques afin de gérer automatiquement les risques et ainsi entrer/sortir des marchés financiers.

Les étapes de l’analyse technique

Que fait un trader quand il se positionne sur son poste de travail ? Quelles étapes suit-il pour réaliser une analyse technique ? Voici les étapes clés d’une analyse technique. Nous n’avons pas listé tous les types d’analyse technique disponibles. Vous les trouverez plus bas dans un autre tableau.

Objectif Moyen Résultat
ÉTAPE 1
Paramétrage du logiciel d’analyse graphique :
- temporalité
- type de visualisation des cours
Paramétrage du logiciel en fonction de son style de trading et de sa temporalité. - La périodicité d’affichage
- La durée de rafraîchissement des cours (heure, minute, semaine, mois…)
Utiliser avec Bart charts et les chandeliers japonais
- Avoir un affichage des cours qui correspond au type d’investissement que l’on veut faire ;
- Visualiser correctement et rapidement les cours.
ÉTAPE 2
Ajout des indicateurs et alertes
Ajout des différents signaux et alertes pour aider à prendre des décisions (BSI, RSI, MACD…) - Affichage des indicateurs pour valider les configurations de chandeliers japonais visibles. - Avoir un affichage des cours qui correspond plus ;
- Avoir une confirmation des tendances validées par divers indicateurs.
ÉTAPE 3
Analyse des cours graphique
Détection des signaux d’achat ou de vente grâce à l’analyse des signaux et des chandeliers japonais. - Faire des moyennes mobiles ;
- Détecter les tendances ;
- Utilisation des bandes de Bollinger, du RSI, momentum, volatilité, etc.
- Anticiper les mouvements du marché avec l’analyse technique.
ÉTAPE 4
Analyse des prises de décision
Analyse des prises de position pour détecter les erreurs ou les mauvais placements - Tableau de débriefing des trade par ligne de position - Comprendre les prises de position et les analyser

Quels sont les différents types d’analyse technique ?

En matière d’indicateur en trading, on peut classer les indicateurs techniques en cinq grandes catégories. Chaque catégorie aura plusieurs indicateurs techniques : les indicateurs de tendance, les indicateurs de momentum, les indicateurs de volume, les indicateurs oscillateurs et les indicateurs de volatilité.

LES CATÉGORIES D’INDICATEURS TECHNIQUES
Les indicateurs techniques de tendance Les indicateurs techniques de Momentum Les indicateurs techniques oscillateurs Les indicateurs techniques de volume Les indicateurs techniques de volatilité
Adx Accumulation swing index Cci Accumulation/distribution Absolute breadth index
Alligator Ad line cumulative Detrended price oscillator Chaikin money flow Accélération/décélération
Aroon Ad-line Force index Chaikin oscillator Atr
Bandes de bollinger Advance decline ratio Oscillateur de prix Ease of movement Chaikin"s volatility
Center of gravity Arms index trin Polarized fractal efficiency Negative volume index Chande kroll stop
Divergences Awesome oscillator Projection oscillator On balance volume Écart type
Dmi Chande momentum oscillator Relative volatility index Positive volume index Indice de masse
Droites de vitesse Commodity selection index Rsi Volume Standard error bands
Elder ray Intraday momentum index (imi) Stochastic momentum index Volume oscillator Vix
Fibonacci Know sure thing Stochastique Volume rate of change ou vrc Volatilité historique
Filtre vertical horizontal Market facilitation index Stochrsi
Forecast oscillator Momentum Trix
Fractales de bill williams Relative momentum index Williams %r
Gann Repulse
Gator Roc
Heikin ashi True strength index
Ichimoku Williams ultimate
Macd
Moyenne mobile
Pente de régression linéaire
Point pivot
Points et figures
Projection bands
Qstick
Raff regression channel
Raff regression channel break out
Régression linéaire
Renko
Sar parabolique
Super trend

Pourquoi certains investisseurs ne regardent-ils pas l’analyse technique pour investir ?

Lorsque l’on est investisseur long terme et que l’on choisit des actions comme produit financier sur lequel se positionner, on peut se permettre de s’affranchir de l’analyse technique. On se focalisera alors sur l’analyse fondamentale qui contrairement à l’analyse technique se base sur les données économiques d’une société dans un secteur d’activité donné. Par manque de temps, l’investisseur long terme s’orientera alors vers ce chemin et l’analyse technique ne lui sera pas d’une grande aide. Mais ce n’est pas l’idéal. Le mieux sera de mixer ces deux grands types d’analyse afin d’obtenir de meilleurs résultats. L’investisseur long terme passif, c’est-à-dire qui achètera les actions d’une société attendra des années sans se soucier des changements du cours de l’action à court terme. Ce type de stratégie fonctionne, mais a le désavantage de subir des baisses pouvant être significatives d’une action entraînant alors le rallongement de la durée de rentabilité de l’investissement

Faut-il suivre l’analyse technique boursière, et lequel ?

La réponse est OUI, il faut suivre l’analyse technique boursière. Les indicateurs permettent de prendre des décisions à court terme sur les marchés financiers, mais il est souvent compliqué pour les débutants de s’y retrouver à cause du nombre élevé d’indicateurs disponibles. Le trader débutant pourra faire fausse route en voulant se servir d’une multitude d’analyses techniques pour prendre ses décisions. Par ailleurs, la fiabilité de certains indicateurs peut être pointée du doigt ; à l’investisseur de choisir les bons pour que l’analyse technique ne devienne pas un handicap.

Pour y voir plus clair, il faudra se concentrer sur les indicateurs techniques essentiels, ceux utilisés par les traders professionnels et les traders indépendants. Ce sont principalement les chandeliers japonais, le chartisme, les moyennes mobiles et le BSI. Bien évidemment, on pourra mixer avec d’autres indicateurs, mais ces indicateurs susmentionnés suffiront pour déterminer des tendances afin de se positionner efficacement sur les marchés financiers.

Peut-on gagner uniquement avec l’analyse technique ?

La réponse est OUI. Il est possible de gagner en bourse en utilisant uniquement l’analyse technique. D’ailleurs, certains styles de trading comme le scalping utilisent uniquement l’analyse technique comme moyen de prise de décision. Certains investisseurs font le choix de l’analyse technique comme stratégie d’investissement ; c’est notamment le cas des traders indépendants dont beaucoup d’entre eux se sont spécialisés sur ce type d’analyse pour gagner leur vie. Mais le mieux sera d’utiliser d’autres types d’analyses en bourse, tels que l’analyse fondamentale. Une analyse technique parfaite pourrait être ruinée par la publication d’une alerte sur les bénéfices d’une société, par exemple.

Un bon analyste technique est-il un bon trader ?

La réponse est non. D’ailleurs, dans les fonds d’investissement bien structurés, l’analyste technique aura un poste bien défini alors que le trader sera celui qui opèrera sur les marchés financiers. Ce sont deux métiers distincts, mais complémentaires. En effet, dans les petits fonds d’investissement, il n’est pas rare de trouver un analyste technique opérant sur les marchés. C’est également le cas pour les traders indépendants qui effectuent eux-mêmes leurs analyses techniques : trader et analyste technique à la fois. La maîtrise l’art de l’analyse technique ne fera pas tout pour être un bon trader puisque la partie émotionnelle peut interférer et rendre inopérant les analyses effectuées entraînant alors la mise en échec des investissements sur les marchés financiers. Mais ceci dit, maîtriser l’analyse technique reste un atout indéniable et indispensable dans la check-list des bonnes pratiques du trading.

Résumé

L’analyse technique en bourse se présente comme un outil indispensable pour réussir ses investissements, bien que souvent déroutant pour les débutants. Avec un bon guide et un temps d’apprentissage suffisant, ils pourront faire de l’analyse technique une arme redoutable pour gagner sur les marchés financiers. Il existe plus de 70 types d’analyses techniques et il est impensable de les utiliser dans leur ensemble pour se positionner. Seules quelques-unes d’entre elles seront indispensables aux traders pour faire des investissements éclairés. Mais l’analyse technique est une science inexacte et ne se présente pas comme l’outil ultime pour réussir en bourse. C’est plutôt l’un des outils indispensables qui lorsqu’elle est mêlée à la gestion des émotions ainsi qu’à une gestion du risque éclairée et une rigueur exemplaire fera du trader un trader plus performant.

Laisser un commentaire