Qu’est-ce qu’une obligation en bourse ?

Quel produit de bourse choisir ? Si l’action est le produit phare des investisseurs en bourse, l’obligation la suit de très près. Celle-ci se présente comme une valeur mobilière représentant une part de dettes à long terme d’une société cotée en Bourse. La rémunération d’une obligation se fait par l’intermédiaire de coupons versés aux investisseurs qui sont alors appelés obligataires.

À quoi fait référence une obligation en bourse
L’obligation en bourse, qu’est-ce que c’est ?

L’intérêt des obligations

Les obligations sont appréciées par les investisseurs ayant un profil défensif, c’est-à-dire en quête de sécurité. La majorité des obligations garantissent en effet des apports réguliers de revenu fixe appelés coupons qui sont versés sur la base d’un échéancier fixé à l’avance. Ainsi, tout au long de la vie de l’obligation, les intérêts et le prix de remboursement sont connus dès l’émission et ne changent pas. Historiquement, les obligations ont été mises en place pour protéger le pouvoir d’achat des porteurs contre l’inflation. Aujourd’hui, les obligations offrent la possibilité aux investisseurs de se diversifier et de se prémunir relativement contre une baisse du marché des actions, par exemple.

Des titres de créances à revenu fixe

Une obligation est un titre de créance contrairement à une action représentant un titre de participation. L’obligation est à revenu fixe et les obligataires savent à l’avance le montant exact qu’ils récupèreront s’ils conservent le titre jusqu’à l’échéance.

Exemple : Obligation de 1 000 € avec un taux d’intérêt de 8 % pour une échéance de 10 ans. L’obligataire recevra 80 € par an pendant 10 ans puis sera intégralement remboursé à l’échéance. À la fin, il percevra 1 800 € pour les 1 000 € qu’il a prêtés.

L’utilisation d’une obligation

L’obligation se présente comme un titre financier émis par des entreprises cotées en bourse ayant besoin d’emprunter de l’argent. Avec les obligations, celles-ci ont la possibilité d’accéder à des milliers d’investisseurs sur les marchés financiers leur permettant alors de réunir l’argent dont elles ont besoin pour se développer. Voilà du côté des entreprises. Du côté des investisseurs, ils prêtent alors de l’argent aux sociétés émettrices et en contrepartie bénéficient d’intérêts avec un taux et des versements déterminés à l’avance en même temps que la durée.

Les modalités d’investissement d’une obligation en bourse

Il existe deux manières pour les investisseurs d’acquérir des obligations :

  • Sur le marché primaire lors de leur émission, mais cette modalité reste souvent l’apanage des investisseurs institutionnels même s’il est accessible aux investisseurs particuliers d’y accéder dans le cadre des OAT – obligations assimilables au Trésor.
  • Sur le marché secondaire en moyennant le paiement de frais de transaction – passage d’ordre d’achat aux intermédiaires financiers qui l'exécutent et transfèrent les obligations dans le portefeuille de l’investisseur. Les investisseurs peuvent acheter directement des obligations ou en acquérir par l’intermédiaire d’OPCVM (FCP ou SICAV) spécialisés sur ce type d’actifs financiers.

Les différents types d’obligations en bourse

Si les obligations sont principalement des titres de créance à revenu fixe comme indiqué plus haut, il en existe d’autres types pour répondre aux attentes patrimoniales des investisseurs :

Types d’obligations Détails

Obligations à taux fixe

Ce sont des obligations standards offrant un coupon aux investisseurs, dont le montant est invariable tout au long de la durée de vie des titres. Ces obligations sont recherchées par ceux en quête d’un revenu complémentaire.

Obligations à taux variable

Également appelés obligations révisables, ces types d’obligation sont adaptés à ceux qui acceptent une marge d’incertitude plus élevée dans la mesure où le montant du coupon évolue suivant un indicateur de taux déterminé à l’occasion de l’émission des titres.

Obligations indexées

Les obligations indexées ont un taux d’intérêt fixe, mais dont le nominal fluctue suivant un indicateur qui est généralement le taux d’inflation d’un pays. Ces types d’obligations s’adressent particulièrement aux investisseurs ayant une grande préoccupation pour l’inflation.

Obligations à coupon zéro

Ces types d’obligations ont été mis en place pour permettre aux investisseurs de limiter leurs revenus et ainsi leur taxe. Les intérêts ne sont alors versés qu’à l’échéance de l’emprunt après une période de capitalisation.

Vous pourrez aussi être intéressé par d’autres produits. Référez-vous aux articles suivants :

Résumé

Une obligation en bourse représente un titre de créance émis par une société cotée en bourse. Elle donne lieu à des coupons versés aux investisseurs sur la base d’un taux d’intérêt défini sur une période définie. Les investisseurs peuvent acquérir des obligations sur le marché primaire lors de leur émission ou sur le marché secondaire contre le paiement de frais de transaction. Si les obligations à taux fixe sont les plus connues, il en existe d’autres pour répondre aux besoins des investisseurs : obligations à taux variable, obligations indexées et obligations à coupon zéro.

Laisser un commentaire