L’effet de disposition, un concept de l’analyse comportementale

Concept de la finance comportementale à mettre en relief dans l’analyse comportementale, l’effet de disposition met en évidence deux aspects néfastes de la détention d’un titre financier comme une action. Dans les deux cas, l’investisseur ne se sépare pas du titre financier au bon moment et cela impacte alors les performances de son portefeuille boursier.

L’effet de disposition en trading
L’effet de disposition démontre qu’un trader conservera les titres perdants et vendra rapidement les titres gagnants.

Qu’est-ce l’effet de disposition ?

Gagner en bourse, c’est savoir acheter et vendre au bon moment. C’est la même chose pour les traders : vendre et acheter au bon moment (shorter une action). Ne pas le faire est la garantie de ne pas être performant. Bien sûr, on ne peut pas toujours acheter au plus bas et vendre au plus haut. On parle de fourchette basse et haute. L’effet de disposition est la tendance à mal détenir un titre financier dans les deux sens (achat et vente) :

  • En conservant trop longtemps un titre financier perdant ;
  • En se séparant trop vite d’un titre financier gagnant.

Quelles études ont prouvé ces travers ?

Les études sur la finance comportementale ont trouvé leur apogée avec l’obtention du prix Nobel par Richard Thaler en 2017. L’effet de disposition étudié par Shefrin & Statman en 1985 démontre l’impact négatif des biais psychologiques sur la performance financière des investisseurs.

L’étude a été faite sur plus de 100 000 opérations boursières entre 1987 et 1997, et a mis en relief que les particuliers boursicoteurs ou investisseurs en bourse avaient tendance à :

  • Conserver des titres perdants – action motivée par l’aversion à la perte ;
  • Vendre des titres gagnants trop tôt – action motivée par la satisfaction d’avoir gagné.

Le pourcentage de titres gagnants dans un portefeuille de bourse tend alors à diminuer. Il est alors composé majoritairement de titres perdants que l’aversion à la perte a poussé l’investisseur à conserver ces titres.

Comment lutter contre l’effet de disposition ?

Quand on connaître les travers de l’effet de disposition et que l’on a identifié celui-ci dans sa façon d’investir, il est tout à fait naturel de vouloir trouver des solutions pour ne plus les subir. Pour devenir rationnel, un investissement a besoin de rigueur et de jugement lesquels sont édictés dans un plan de trading. La première chose à faire est de concevoir un plan de trading dans lequel les bonnes pratiques seront énumérées puis il faudra les suivre à la lettre lorsqu’on fait une analyse des valeurs contenues dans notre portefeuille boursier. Pour rappel, un portefeuille boursier est composé :

De valeurs gagnantes (plus-values) :

Il faut revoir constamment ses positions et les analyser rigoureusement sans tenir compte du fait qu’on les possède déjà et que l’on a fait un gain minime sur ce titre. Le trading semi automatique aidera à donner un regard neuf sur l’analyse.

De valeurs perdantes (moins-values) :

Même conseil que pour les trades gagnants. Il faut analyser rigoureusement les titres et se méfier des autres biais cognitifs qui peuvent brouiller notre analyse (aversion à la perte, excès de confiance…). Dans ce cas aussi, l’analyse semi automatique aidera le trader à y voir plus clair. Si tous les voyants sont au rouge et infirment les espoirs de l’investisseur, il faudra revoir rapidement sa position.

Les moyens de se prémunir de l’effet de disposition sont :

  • 1. Une autre bonne façon de ne pas subir l’effet de disposition est de faire ce que vous êtes en train de faire, c’est-à-dire lire un articule qui traite du sujet. Connaître ce comportement c’est pouvoir l’anticiper pour pouvoir le contrer.
  • 2. Planifier ses entrées et sorties, de célèbres milliardaires investisseurs comme Warren Buffett ont fait leur spécialité de prévoir leur positionnement et d’automatiser leurs entrées et sorties. Ainsi, ils peuvent s’affranchir des analyses biaisées ou des influences extérieures. Et ils achètent un taux et placent automatiquement les ordres de vente à la hausse et à la baisse.
  • 3. Faire appel à un consultant en trading qui pourra vous aider à y voir plus clair sur une positionner ouverte.
  • 4. Utiliser des algorithmes fiables comme le trading semi automatique pour avoir une contre-analyse de tendance à court terme, moyen terme et long terme, cela permettra :
    a. De confirmer votre attentisme (dans le cas de la conservation d’un titre) ;
    b. D’infirmer votre volonté de vouloir vendre un titre bénéficiaire à un moment T.

D’autres réponses à vos interrogations dans ces articles :

Résumé

L’effet de disposition reflète le comportement des investisseurs qui ont tendance à vendre les titres financiers gagnants qu’ils possèdent trop tôt d’un côté et donc de manquer des bénéfices et de l’autre à conserver les titres perdants en espérant un retournement de situation. Ces travers tendant à déséquilibrer un portefeuille boursier se retrouvant majoritairement composé de titres perdants dont l’investisseur espère un retournement sur les marchés financiers. Il existe des techniques pour se prémunir de l’effet de disposition ; une de techniques étant de connaître ce biais psychologique pour pouvoir s’en prémunir.

Laisser un commentaire