Moyenner à la baisse (averaging down)

Faire une moyenne à la baisse est un stratégie défensive basée sur l’achat. C’est une pratique, technique de trading, risquée et souvent coûteuse si le cours ne s’inverse pas. Celle-ci est souvent dictée par des biais cognitifs poussant l’investisseur ou le trader à croire à un retournement de situation et l’incite alors à acheter d’autres titres financiers baissiers pour faire une moyenne baissière, c’est-à-dire diminuer son prix d’achat de départ.

Moyenner-baisse
Faire une moyenne à la baisse en trading, c’est continuer à investir sur un titre perdant que l’on possède.

Qu’est-ce qui influence le trader quand il moyenne à la baisse ?

La finance comportementale et les nombreuses études s’y afférant ont mis en relief des biais comportementaux ou biais cognitif qui influencent négativement un investisseur, et ceci sur les deux pôles de la détention d’un produit : l’achat et la vente. Concernant l’achat, on trouve ces biais cognitifs :

L’aversion à la perte :

Les études qui mettent en exergue ce biais ont prouvé qu’un investisseur avait du mal à accepter une perte et donc à se séparer d’un produit financier qu’il possède (une action par exemple). Il trouvera toutes les excuses et les stratagèmes pour la conserver. Pour se conforter, il pourra utiliser la moyenne à la baisse ou averaging down pour artificiellement diminuer son prix de détention.

L’effet de disposition :

Cette étude tend à prouver que le trader ou l’investisseur aura tendance à déstabiliser son portefeuille boursier en conservant des titres financiers perdants (aversion à la perte) et à vendre trop rapidement des titres comme des actions (diminution du bénéfice). Dans sa partie conservation, l’investisseur pourra moyenner à la baisse pour justifier sa détention de titres perdants.

Le Biais Momentum :

L’investisseur se focalise sur ce qui s’est déjà passé et identifie son action à une autre qu’il a déjà eue dans son portefeuille dont le prix a fortement rebondi. Cette approche biaise son analyse et ne se base sur rien de rationnel. Il moyenne à la baisse en dessinant un scénario de rebond analogue à une autre action qu’il a détenue.

Quels sont les risques de faire des moyennes à la baisse ?

Comme indiqué, c’est une pratique risquée à ne pas utiliser sans savoir-faire ni logique. Il ne faut surtout pas l’utiliser quand c’est le mental du trader qui parle et non la raison et les études rationnelles qui tendent à prouver que le titre va réellement retrouver sa force d’avant (voir les biais cognitifs cités plus haut). Le danger, c’est que le titre continue à baisser et ruine l’investisseur. Certaines actions peuvent deviser sur un an comme Renault récemment et perdre 70 % de sa valeur. Moyenner à la baisse sur une telle action entraînera l’investisseur dans un marasme dont il aura du mal à se remettre.

Pourquoi ne devrait-on pas moyenner à la baisse ?

Le trading ou l’investissement à la bourse quand on s’appuie sur ses règles fondamentales part du principe qu’un investissement doit être couvert, analysé et accepté. Quand on achète une action 100 €, on espère qu’elle monte à 120 € (basé sur l’analyse du trader) et on se protège en plaçant un stop loss à 95 € si le scénario inverse se dessine. C’est-à-dire qu’on accepte la perte. Celle-ci fait d’ailleurs partie de l’investissement en bourse. Faire de l’averaging down, c’est ne pas accepter une perte et continuer de croire à un titre auquel on s’est trompé (sens inverse de celui que l’on avait imaginé). L’inverse de la moyenne à la baisse est le pyramidage consistant à étalonner ses gains sur plusieurs paliers en continuant à miser sur une action ou un autre produit financier qui monte et dont le trader continuer à croire en sa progression.

Exemple de moyenne à la baisse

Par exemple, un investisseur qui a acheté 100 actions d’une valeur de 50 € par action pourrait acheter 100 actions supplémentaires si le prix de l’action atteignait 40 € par action ramenant ainsi son prix moyen (ou base de coût) à 45 € par action.

100*50 = 5000 €
100*40 = 4000 €
(5000 + 4000)/200 = 45 €

Tableau d’évolution d’une moyenne à la baisse :

Date Prix de l’action Quantité Total de l’achat Total portefeuille Valeur unitaire
02-août 10 100 1000 1000 10
02-sept 8 100 800 1800 9
02-oct 7 100 700 2500 7,5

La moyenne à la baisse sert à faire baisser le coût de détention d’une action. On voit ici, dans ce tableau exemple, qu’il passe de 10 € - valeur initiale - à 7,5 € le 3ème mois. Il ne faut pas oublier qu’acheter d’autres titres pour faire baisser son coût de détention ne sert à rien si le titre continue de baisser.

Résumé

La moyenne à la baisse est une stratégie d’investissement dans laquelle un investisseur achète des actions supplémentaires d’un investissement précédent après que le prix ait encore baissé. Le résultat de ce deuxième achat est une diminution du prix moyen auquel l’investisseur a acheté l’action. Cette pratique est dangereuse et doit s’appuyer sur des données très précises pour se positionner. Attention aux biais cognitifs qui peuvent influencer l’actionnaire.

Laisser un commentaire