Qu’est-ce que le swing trading ?

Le swing trading est un style de trading, dont l’opérateur qui le pratique est appelé le swing trader. Il tente d’engendrer des gains à court et moyen terme sur le marché des actions ou d’autres titres financiers. La période de détention des produits financiers en swing trading s'apprécie de plusieurs jours à quelques semaines, rarement des mois. On parle alors d’investissement court et moyen terme. Les swing traders utilisent principalement l’analyse technique pour rechercher des opportunités de trading. Ils peuvent également utiliser l’analyse fondamentale en complément de l’analyse des tendances et des modèles de prix qu’ils analysent principalement grâce à l’analyse technique. Les annonces économiques et politiques peuvent aussi être utilisées. Nous allons voir dans cet article tous les rouages de cette pratique de trading, la plus répandue et probablement la moins risquée.

Le swing trading
Les swing traders surfent sur des vagues haussière et baissières à court et moyen terme

Définition du swing trading

En règle générale, le swing trading consiste à détenir une position longue ou courte pendant plus d’une séance de trading, mais généralement pas plus de plusieurs semaines ou quelques mois. Il s’agit d’un laps de temps général, car certains trades peuvent durer plus de quelques mois, mais le trader peut toujours les considérer comme des swings.Ceux-ci peuvent également se produire pendant une séance de trading, bien qu’il s’agisse de cas assez rares dus à des conditions extrêmement volatiles. Le swing trader peut se transformer en day trader en prenant ses bénéfices après une hausse suffisante.

Quel est l’objectif du swing trading ?

L’objectif du swing trading est de spéculer sur une partie potentielle d’un mouvement de prix. Alors que certains traders recherchent des actions volatiles avec beaucoup de mouvement, d’autres peuvent préférer des actions plus calmes. Dans les deux cas, ce style de trading consiste à identifier où le prix d’un actif est susceptible d’évoluer. Le trader détermine alors les tendances à venir et si cela lui convient, il se positionne pour prendre une partie du profit d’un mouvement boursier.

Les swing traders qui réussissent ne cherchent qu’à capturer une partie du mouvement de prix attendu, puis à passer à l’opportunité suivante. L’objectif n’est pas de capitaliser sur l’ensemble d’une hausse, mais de capter une partie de celle-ci pour passer à l’opportunité suivante.

L’analyse technique au cœur du swing trading

Le swing trading reste la forme la plus populaire de trading actif. Les traders recherchent des opportunités à moyen terme en utilisant diverses formes d’analyse technique. Savoir définir des tendances et repérer des retournements seront les principaux atouts dans cette pratique. Bien sûr, il faut compléter cela par des analyses techniques poussées pouvant être réalisées manuellement ou automatiquement. Le trading semi automatique peut être une arme précieuse pour réaliser des analyses qui aideront le swing trader à se positionner.

Les swing traders utilisent principalement l’analyse technique en raison de la nature à court terme des transactions. Cela dit, d’autres types d’analyse peuvent être utilisés comme les suivantes :

L’analyse fondamentale

en swing trading peut être utilisée pour améliorer l’analyse. Par exemple, si un swing trader constate une configuration haussière dans une action, il peut vouloir vérifier que les fondamentaux de l’actif sont favorables ou peuvent s’améliorer.

L’analyse comportementale

en swing trading. La réaction en masse de certains investisseurs au comportement moutonnier peut ouvrir des opportunités. C’est pour cela que lors des séances de swing trading, on peut être à l’écoute de ces comportements de foule.

Quel paramétrage du logiciel d’analyse de graphique ?

Les swing traders recherchent souvent des opportunités sur les graphiques quotidiens et peuvent regarder des graphiques avec une temporalité d’une heure ou alors toutes les 15 minutes pour trouver des niveaux précis d’entrée, d’arrêt de perte (stop loss) et de prise de bénéfices. Le trading semi automatique pourra réaliser ses tâches pour le swing trader et lui faire ressortir les meilleures opportunités qu’il prendra ensuite soin d’analyser précisément pour prendre position, le but étant d’écarter les faux signaux de trading pour conserver les véritables opportunités.

La gestion du risque en swing trading

Comme tout style de trading, le swing trading n’échappe pas à cette règle intangible. En effet, la gestion du risque est au cœur d’une prise de position. Il faudra constamment évaluer les gains estimés par rapport au risque pris puis calculer la probabilité de réussite pour se positionner. L’analyse technique aidera le trader à placer correctement ses « stop loss ».

Par exemple, s’il risque 10 € par action sur une prise de position qui pourrait raisonnablement produire un gain de 30 €, c’est un risque contre une récompense qui est favorable au swing trader. À l’inverse, risquer 10 € pour potentiellement gagner 10 € n’est pas aussi favorable.

L’une des principales choses à faire dans cette pratique, c’est d’apprendre à se couvrir correctement et à limiter son exposition.

Tout est moyen en swing trading

Moyen n’a pas une connotation péjorative. En trading, quand on recherche un style, on doit identifier ces principaux paramètres :

La durée de détention a un impact sur l’immobilisation du capital du swing trader.

Le stress engendré par la pratique impacte les prises de position du trader.

Le risque de perte est omniprésent et le trader devra identifier la part maximale de capital qu’il souhaite perdre.

Les gains espérés sont généralement étroitement corrélés avec les risques pris et les pertes exposées. Le swing trading est dans la moyenne.

Le temps à y consacrer. Chaque style de trading nécessite plus ou moins de temps pour le pratiquer. Pour le swing trading, on parle de quelques jours par semaine ou des demi-journées. L’activité est plus exigeante que le trading de position, par exemple.

Le niveau nécessaire. Certaines pratiques du trading nécessitent une forte expertise. Le swing trading est moyennement compliqué et ne s’adresse pas aux débutants, mais plutôt aux niveaux intermédiaires et experts

.

Tableau comparatif des styles de trading avec le swing trading

Styles de trader Durée de détention Rendement moyen espéré Risque de perte Temps à y consacrer Niveau nécessaire

Scalping

Quelques secondes Pas de limite de gain Grosse perte rapide Plusieurs heures par jour Expert

Day trading

Quelques minutes à une journée au max. Plus de 20 % « sans limite » Grosse perte Plusieurs heures par jour Intermédiaire/Expert

Swing trading

Quelques jours/semaines Plus de 15 % Perte moyenne Quelques heures par semaine Tout niveau

Trading d’actualité

Plusieurs mois/années 5 à 10 % Faible perte Quelques minutes par mois Tout niveau

Trading de position

Plusieurs années 5 à 15 % Faible perte Quelques minutes par mois Tout niveau

Il existe aussi ce que l’on appelle le trading binaire, une sorte de mode jeu où il n’y a que deux possibilités : gagner ou perdre. Celui-ci est fortement déconseillé.

Quel niveau de stress par style de trading ?

Quand on parle de trading, on parle de psychologie, mais aussi de niveau de stress. Investir son argent reste une activité stressante avec une intensité pouvant aller de faible à élevée. Le swing trading se trouve dans la zone médiane où le stress est moyennement élevé.

Style de trader Niveau de stress
Scalping Très élevé
Day trading Élevé
Swing trading Moyen
Trading d’actualité Bas
Trading de position Bas

Formation au swing trading

Apprendre le swing trading est le niveau le plus simple pour un débutant – on occulte volontairement les autres styles comme le trading de position qui est un investissement long terme donc plus proche de l’investissement en bourse que du trading. Dans le trading, les choses sérieuses commencent avec le swing trading. Suivre une formation au swing trading peut être une voix très précise prise par l’apprenant ou alors cette formation sera nécessaire pour espérer monter les autres paliers et s’atteler à des styles de trading plus exigeants.

Une temporalité réduite au cœur du swing trading

Comme vu dans le tableau comparatif des styles de trading, on voit clairement que le swing trader conserve ses positions pour une période qui n’est pas très longue. Il est courtermiste. Pour pouvoir le faire, il devra principalement utiliser l’analyse technique afin de se positionner. L’analyse fondamentale n’a que très peu d’intérêt pour lui. Le trading d’actualité consistant à se focaliser sur les annonces économiques ou politiques pourra être une voie à étudier pour mieux se positionner.

Quels sont les avantages et les inconvénients du swing trading ?

Style de trading médian, le swing trading a ses avantages et ses inconvénients. Il convient de les connaître avant de se lancer dans cette pratique.

Les avantages du swing trading

  • Nécessite moins de temps pour trader que le day trading tout en étant moins exigeant, moins stressant et moins risqué.
  • Maximise le potentiel de profit à court terme en capturant l’essentiel des fluctuations du marché.
  • Les traders peuvent s’appuyer exclusivement sur l’analyse technique simplifiant alors le processus de trading.
  • Ne nécessite pas une expertise forte pour sa pratique.

Les inconvénients du swing trading

  • Les positions en swing trading sont soumises au risque de marché pendant la nuit et le week-end contrairement au day trading qui n’a aucune position ouverte après la journée de trading.
  • Les retournements brusques du marché peuvent entraîner des pertes substantielles. Une gestion de risque et le positionnement de stop loss sont essentiels pour s’en prémunir.
  • Les swing traders manquent souvent les tendances à long terme puisqu’ils ne se focalisent que sur les mouvements de marché à court terme.

Résumé

Le swing trading consiste à prendre des transactions boursières qui durent de quelques jours à plusieurs mois afin de profiter d’un mouvement de prix anticipé. Celui-ci expose un trader à un risque pendant la nuit et le week-end pendant lesquels le prix pourrait s’écarter et ouvrir la session suivante à un prix sensiblement différent. Les swing traders peuvent prendre des bénéfices en utilisant un ratio risque/gains potentiel établi et ils se couvriront en utilisant des stop loss. Ils peuvent générer des profits ou des pertes en fonction d’un indicateur technique ou des mouvements de prix sur un titre financier. Ce style de trading convient à tous ceux qui s’intéressent à la bourse et souhaite faire fructifier leur capital sur les marchés financiers. Plus facile que le day trading ou le scalping, il conviendra aux traders actifs, mais qui ne souhaitent pas rester le nez collé sur leurs écrans. Plus réactif que l’investissement, il permettra de réaliser de meilleures performances en s’adaptant plus rapidement à la réalité des marchés boursiers. C’est le meilleur des mondes, pas trop gourmand en énergie et en temps, pas trop énergivore, mais beaucoup plus rentable que l’investissement, et beaucoup moins risqué que le day trading et le scalping.

Laisser un commentaire