Qu'est ce que le trading

Par définition, le trading consiste à échanger des actifs financiers sur les différents marchés, tels que des devises, des actions, des matières premières, des obligations ou encore des contrats et des options. Le terme fait ainsi référence à toutes opérations effectuées entre des acheteurs et des vendeurs dont l’objectif est de se dégager une plus-value des fluctuations des valeurs des actifs échangés. Par opposition à l’investissement en bourse consistant à placer un capital sur le long terme, le trading se pratique de quelques minutes à quelques semaines – spéculation (court terme). Focus sur tout ce qu’il y a à savoir dessus. Se référer au guide du trading pour en connaître davantage.

Qu'est ce que le trading
Savoir ce qu'est le trading

Les différentes pratiques du trading

Si le trading consiste en un investissement à court terme, il en existe plusieurs pratiques. Ce qui fait la différence entre ces pratiques, c’est la durée sur laquelle le trader garde position.

  • Day trading :

    Le day trading est la méthode la plus répandue auprès des traders indépendants. C’est en quelque sorte le type de trading destiné aux débutants consistant à garder une position entre l’ouverture des marchés et leur fermeture en fonction de l’analyse technique ainsi que de l’analyse fondamentale et de l’actualité des actifs.
  • Scalping :

    À l’inverse du précédent, le scalping consiste à conserver sa position quelques minutes seulement. La méthode consiste à spéculer sur des variations faibles des cours sans prendre en compte l’analyse fondamentale. Par contre l’analyse technique est essentielle. Le scalping est plutôt réservé aux traders expérimentés.
  • Swing trading :

    Cette méthode porte sur une préservation de position jusqu’à quelques semaines en prenant en compte différentes analyses (techniques et fondamentale, généralement), l’actualité des actifs, la psychologie des investisseurs ainsi que l’ambiance du moment. Les graphiques utilisés peuvent être horaires, journaliers ou hebdomadaires.
  • Trading de position : Cette pratique est également appelée investissement long terme et il s’agit du fait de détenir une action pour une longue période et de miser sur l’entreprise et ne faisant pas cas des variations à court terme. On peut considérer le trading de position comme un investissement bourse plutôt qu’en trading.
  • Trading d’actualité :

    C’est le fait d’opérer sur les marchés financiers en suivant l’actualité et des annonces fortes d’entreprise ou de politiques.

Il faut par ailleurs faire une certaine différence entre trading et bourse.

Quelles missions pour les professionnels en trading ?

La principale tâche d’un trader est d’assurer des opérations d’achat et de vente de produits financiers ; c’est pour cela qu’on l’appelle aussi opérateur de marché. Il peut assurer d’autres missions en fonction de son statut ; s’il évolue en institution financière comme un fonds d’investissement ou s’il travaille pour son propre compte.

  • Opération financière d’achat et de vente : C’est la mission basique du trader consistant à acheter des actifs au meilleur prix pour les revendre au prix fort afin d’en tirer une plus-value pour lui ou pour son employeur.
  • Conseil à la clientèle : Si le trader évolue en institution financière, il pourra être amené à jouer un rôle de conseil pour ses clients, que ce soit sur l’achat ou la vente d’un tel ou tel produit financier.
  • Élaboration de stratégie : Dans le trading, la stratégie est importante même s’il s’agit de spéculation. Le trader indépendant ou pour compte propre (qui travaille à son propre compte) doit mettre en place une stratégie pour éviter de perdre de l’argent. Et dans certaines institutions financières, le trader peut être amené à travailler en totale autonomie. Il doit ainsi préparer une stratégie qu’il présentera à valider à son supérieur hiérarchique.
  • Réalisation d’analyses économiques : Dans certaines structures financières, le trader peut aussi se voir confier la tâche de faire des analyses économiques globales ou de certains marchés sur lesquels se sont positionnés les institutions.

Se référer à l’article dédié pour toute autre question trading. Sinon, vous pouvez aussi vous référer à cet article pour savoir comment fonctionne le trading ou à celui-ci pour savoir comment faire du trading.

Les acteurs du trading

Sur les marchés financiers, on retrouve de nombreux acteurs évoluant en tant que professionnels ou en tant qu’indépendants. Ils ont tous le même objectif, celui d’acheter des actifs financiers au meilleur prix pour les revendre plus cher afin de réaliser une plus-value. Leur différence se situe au niveau de la rémunération ; certains sont salariés tandis que d’autres prélèvent des commissions sur les opérations qu’ils effectuent.

1. Trader professionnel :

Il s’agit de l’exécutant dans les institutions financières comme les banques et les fonds d’investissement. Il réalise les diverses opérations financières (achat et vente) sur les marchés en assurant le suivi des stratégies établies par ses supérieurs hiérarchiques (head of trader et gérant de fonds) et en respectant les consignes. C’est donc un salarié percevant une rémunération mensuelle ainsi que des bonus annuels.

2. Trader de flux :

C’est un trader professionnel se positionnant en tant qu’intermédiaire entre le marché et ses clients particuliers. Il recherche le meilleur prix disponible sur les marchés pour un tel ou tel actif suivant ses clients et doit proposer des prix compétitifs tout en faisant attention aux risques liés à l’exécution des transactions. Il se rémunère en prélevant des commissions sur les opérations confiées par ses clients.

3. Trader indépendant, pour compte propre :

Le trader pour compte propre peut être un trader professionnel ou un trader indépendant. Son objectif, c’est de faire des plus-values sur des opérations spéculatives. S’il anticipe mal, il fera des moins-values entraînant la diminution de son capital et s’il anticipe bien, il s’assure d’une plus-value de ses opérations et son capital peut augmenter. Par rapport au trader de flux et au trader professionnel en institution financière, celui-ci utilise utilise son propre argent sur les marchés financiers.

Qu’il soit professionnel, trader de flux ou pour son propre compte, le trader peut être un scalpeur, un day trader ou un swing trader.

Trading : L’analyse technique

La spéculation ne se fait pas par hasard dans le domaine du trading. La pratique de l’activité nécessite certaines analyses, dont le plus utilisé est l’analyse technique. Cette dernière consiste à étudier des graphiques de cours de la Bourse et de divers indicateurs déduits des cours passés afin de prévoir l’évolution des marchés. Les traders se servent ainsi du passé de la Bourse afin d’obtenir des signaux d’achat et de vente. Se référer à cet article pour savoir comment fonctionne le trading ou à celui-ci pour savoir comment faire du trading.

La représentation graphique se trouve être la base de cette méthode financière. Dans celle-ci, plusieurs graphiques peuvent être étudiés. Une plateforme de trading ne propose pas uniquement de passer des ordres d’achat ou de vente sur les marchés financiers, mais également des graphiques, des statistiques et toutes autres informations indispensables.

Type de graphique Caractéristiques Dessin

Courbe continue

Courbe représentative des cours de clôture pour chaque jour reliés entre eux par une ligne – le temps est représenté par l’axe horizontal tandis que le cours par l’axe vertical. Courbe continue

Bar chart

Il s’agit d’un graphique en barres affichant plusieurs données : cours d’ouverture, plus haut, plus bas et cours de clôture. Le cours d’ouverture est représenté par le trait horizontal sur la gauche de la barre tandis que le cours de clôture est représenté par le trait horizontal sur la droite de la barre. Bar chart

Chandelier japonais

Technique originaire du japon faisant paraître les historiques des cours avec plusieurs données : cours d’ouverture, cours de clôture, plus bas et plus haut de la séance. Ce qui fait la différence avec le Bar chart, c’est qu’une donnée supplémentaire est indiquée : baisse de cours représenté par un chandelier noir et hausse de cours représenté par un chandelier blanc.
NB : les chandeliers peuvent aussi être rouge/vert.
Chandelier japonais

Représentation du volume

Pour ce graphique, il montre une courbe continue des cours de clôtures ainsi que du volume représenté par des bâtonnets situés en bas. Plus une barre est haute, plus le volume est élevé. Représentation du volume

D’autres réponses à vos interrogations :

Résumé

Le trading représente l’action de négocier des actifs financiers, comme des actions, des obligations, des devises ou encore des matières premières, sur différents marchés. Par opposition à l’investissement boursier visant à placer un capital sur le long terme, celui-ci se pratique de quelques minutes à quelques semaines. On distingue ainsi plusieurs styles de trading : day trading, swing trading, scalping, trading de position et trading d’actualité. Nombreux sont les acteurs du trading, dont le trader professionnel, le trader de flux et le trader indépendant ou pour son propre compte. L’analyse technique est au cœur de cette pratique. Le trader s’appuiera sur plusieurs graphiques pour déterminer une tendance : chandelier japonais, représentation du volume, bar chart, courbe continue...

Laisser un commentaire