Les analyses en bourse

Pierre angulaire des prises de décision, les analyses en bourse se retrouvent dans tous les domaines. Il est possible d’effectuer différentes sortes d’analyse boursière pour prendre des décisions lorsqu’on opère sur les marchés. Celles-ci permettent de savoir comment investir en bourse de manière sereine. Mais quelle analyse est la plus adaptée et présente le plus de sécurité ? Pourquoi certains investisseurs en bourse s’affranchissent-ils de certains types pour prendre des décisions ? Quels sont ceux utilisés par les traders professionnels et indépendants ? Focus sur toutes ces questions.

Faire des analyses boursières
Quelles sont les analyses en bourse ?

Les différents types d’analyse en bourse

1. L’analyse fondamentale

L’analyse fondamentale en bourse a pour objectif de déterminer la valeur réelle des entreprises puis de les comparer à leur cours de bourse. Cette vision présente plusieurs inconvénients. En effet, elle exige de multiples études complémentaires (analyse de titres boursiers, comme l’analyse financière et boursière, sectorielle, macro-économique et géographique) et elle occulte les données propres aux marchés (psychologie des opérateurs et facteurs purement techniques comme la périodicité et les échéances sur les marchés à terme). Son véritable intérêt est donc essentiellement dans dans une vision lointaine.

2. L’analyse technique

L’analyse technique en bourse considère que les informations disponibles lorsque le trader se connecte sur son logiciel de trading sont inscrites et permettent de prendre des décisions pour interagir sur les places financières. Celui-ci se base essentiellement sur les prix d’un produit financier, et permet de vérifier le comportement des différents intervenants : acheteurs et vendeurs. L’opposition entre acheteurs et vendeurs se lit facilement sur une analyse technique. Cela permet d’en tirer des tendances et des conclusions pour se positionner à l’achat ou à la vente. Les données techniques boursières sont multiples et il est souvent assez difficile de choisir les bonnes lorsqu’on est débutant. Les traders professionnels utilisent une série d’analyses techniques pour confronter leurs prises de position. Se Se servir d’un seul type pour investir en bourse n’est pas une bonne pratique. En effet, il est conseillé d’en mixer plusieurs afin qu’elles se confrontent entre elles et génèrent des signaux clairs permettant de se positionner correctement sur les marchés boursiers.

Derrière les mouvements de prix, il ne faut pas oublier que ce sont des robots et des humains qui agissent. Lorsque ce sont des humains, les émotions comme la peur ou la cupidité peuvent influencer le cours de l’action. Il est donc important de prendre en compte l’aspect émotionnel lorsqu’on procède à une étude technique d’un produit.

Malgré tout, il ne s’agit pas d’une vérité absolue. On peut parler de guide précieux lorsqu’on combine de nombreux types d’analyses techniques (indicateur, analyse graphique…). De longues heures seront nécessaires pour arriver à maîtriser les bonnes. Un bon analyste technique ne sera pas forcément un bon trader ou un bon investisseur. Tout ça pour dire que tout est complémentaire lorsqu’on souhaite réussir. L’analyse technique est utilisée par les traders professionnels et la maîtriser leur permet de bien se positionner sur les marchés financiers.

Tableau récapitulatif de l’analyse technique

Type d’analyse Type Lié à
Chandelier Japonais Analyse graphique -
Étoile du matin Analyse graphique Chandelier Japonais
Étoile du soir Analyse graphique Chandelier Japonais
Marteau Analyse graphique Chandelier Japonais
RSI Indicateur  
BSI Indicateur  
MACD Indicateur  
ROC (rate of change) Indicateur  
Bollinger Indicateur  
Moyennes mobiles Indicateur  
Stochastique Indicateur  
Volume Indicateur  
Parabole Indicateur  
Fibonacci Indicateur  
Williams %R Indicateur  
Zig zag Indicateur  
Ease of movement Indicateur  
Trix Indicateur  
Points pivots Indicateur  
Chaikin money flow Indicateur  
CCI Indicateur  
Momentum Indicateur  
Flag Chartisme  
Biseau Chartisme  

3. L’analyse quantitative

Il s’agit d’une analyse mathématique et statistique largement utilisée aujourd’hui grâce au progrès de l’informatique et de la puissance des ordinateurs. Ceux-ci permettent de traiter « très » rapidement des quantités « très » importantes d’informations. Le développement d’algorithmes d’analyses des cours de marché et de trading permet d’afficher en temps réel des informations aux traders pouvant être étudiées afin d’aboutir à des prises de position automatiques dans le cadre du trading automatique ou semi-automatique. C’est un complément utile devenu pratiquement indispensable pour intervenir sur les marchés modernes qui sont de plus en plus dominés par les algorithmes. Ils sont donc plus sujets qu’auparavant de mouvements rapides et violents dans une direction haussière ou baissière, sans relais, et dont les symptômes les plus visibles sont les flash-krachs.

4. L’analyse comportementale

Celle-ci étudie les comportements des investisseurs (émotions, capacités cognitives, mouvements collectifs irrationnels…) pour vérifier et déterminer les anomalies présentes sur les marchés et notamment les divers phénomènes d’exacerbation de tendance, à la hausse ou à la baisse. Le comportement moutonnier des investisseurs peut avoir un impact significatif sur les cours de bourse, souvent irrationnel. Il ne faut pas lutter contre, mais tenter de suivre la tendance tout en guettant les signes de retour à la normale ou de retournement de situation. Les bulles spéculatives représentent un comportement moutonnier des acteurs du marché, comme celles de la bulle spéculative d’internet sur laquelle de nombreux investisseurs ont suivi la tendance des investissements dans les nouvelles technologies faisant alors gonfler la bulle jusqu’à son éclatement. Le comportement peut être aussi à l’inverse en cas de mauvaises nouvelles entraînant une vente massive de titres pouvant aller au-delà de la raison ou de la correction que méritait le cours d’une action.

La raison devra être mise de côté pour ne pas essayer d’avoir raison contre l’ensemble des autres intervenants même si les chiffres donnent « raison ». C’est un peu compliqué, mais ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faudra suivre le mouvement moutonnier pour en tirer profit et gagner de l’argent sur les marchés. De nombreuses techniques existent pour cela.

L’analyse chez les traders professionnels

Il est toujours important de se référer au monde des traders professionnels pour voir comment ils opèrent dans leur structure pour réaliser leurs analyses. Pour le cas d’un fonds d’investissement bien structuré employant tous les métiers disponibles dans le mode de la finance, voilà ce que l’on peut dire sur les études effectuées à tout niveau :

  • Le gérant de fonds : Orientation stratégique du fonds suivant les études effectuées par ses collaborateurs.
  • Les analystes fondamentaux : Réalisation d’analyses sur des indicateurs macroéconomiques et microéconomiques basées sur des secteurs clés (nouvelles technologies, matières premières…) couplées à des recherches de données économiques des entreprises (CA, prévision, croissance…).
  • Les analystes techniques : Réalisation d’analyses basées sur les cours de bourse et des tendances (court terme à long terme) – cours précis sur des durées variables.
  • Les économistes : Réalisation d’études économiques globales (tendance économique mondiale, taux de chômage, taux de croissance d’un pays…).
  • Head of trader : Supervision des traders et dispatch des analyses à utiliser auprès de son ou ses équipes.
  • Traders : Application des stratégies mises en place par la hiérarchie et utilisation de l’analyse technique à court terme pour se positionner sur les valeurs souhaitées par le fonds d’investissement.

Quel type d’analyses utiliser en bourse ?

La réponse évidente à cette question serait “TOUS” afin de maximiser les chances de gagner de l’argent sur les marchés boursiers. Seulement, il sera difficile pour certains de toutes les réaliser. Ce qui est recommandé, c’est d’effectuer les analyses correspondant à son profil d’investisseur ainsi qu’au temps que l’on a à consacrer à ses investissements boursiers.

Par exemple, lorsqu’on est un investisseur long terme, on n’aura pas le temps de faire des études techniques régulières et poussées. On s’orientera alors vers une analyse fondamentale poussée sur l’entreprise dans laquelle on souhaite investir. Une fois notre choix fait, on laissera le temps agir et on suivra de loin nos investissements.

De grands investisseurs célèbres comme Warren Buffet ont parié sur l’évolution de grandes entreprises pour amasser d’énormes gains. Pour lui, l’évolution de la bourse de la bourse est toujours positive. Par ailleurs, il n’aura pas à se soucier des questions comme pourquoi la bourse baisse aujourd’hui ou est-ce qu’il y aura un krach boursier dans quelques temps. Pour maximiser son rendement, il est tout de même conseillé de mixer analyse fondamentale, d’un côté, et technique, de l’autre. Cela permet notamment d’éviter de perdre de l’argent sur des décrochages ponctuels pouvant arriver tout au long d’un investissement sur plusieurs années.

Les analyses en bourse en fonction du style de trading

Le style de trading est étroitement lié au type d’analyses qu’il est possible de faire. Par exemple, un adepte du scalping, le scalpeur, ne regardera pas les analyses fondamentales.

Style de trading Durée de détention d’un produit Type d’analyses effectuées

Scalping

Quelques secondes - Technique

Day trading

Quelques minutes à un jour (entre l’ouverture et la fermeture des marchés) - Technique
- Quantitative

Swing trading

Quelques jours/semaines - Technique
- Comportementale
- Quantitative

Trading d’actualité

Plusieurs mois/années - Technique

Trading de position

Plusieurs années - Fondamentale
- Technique (optionnelle, mais à faire si possible)

D’autres réponses à vos interrogations dans les articles suivants :

Résumé

Les analyses en bourse sont la clé du succès, que l’on soit un investisseur long terme ou un investisseur spéculatif. Et il faudra toujours étudier différents éléments avant de se positionner sur les marchés financiers. Le panel d’analyses à disposition du boursicoteur ou du trader est large : fondamentale, technique, quantitative et comportementale. Celles-ci doivent être utilisées pour optimiser ses investissements. Les traders professionnels officiants dans les fonds d’investissement ont à leur disposition toutes ces analyses. Il ne faut pas écouter les prêcheurs qui disent que leur étude est à privilégier pour se positionner. Certes, il est possible d’investir sur de nombreuses années en utilisant uniquement l’analyse fondamentale, mais il est conseillé d’ajouter l’analyse technique pour optimiser ses chances.

Laisser un commentaire