Compte bourse

Comment investir en bourse ? L’ouverture d’un compte en bourse est la première étape pour pouvoir investir sur les marchés financiers. On ne peut pas acheter des produits financiers (actions, options…) par l’intermédiaire d’un compte bancaire comme un compte courant. On distingue principalement deux types de comptes en Bourse permettant de détenir des titres financiers :
- Compte-titres ordinaire (CTO) ;
- Plan d’épargne en actions (PEA).

Les comptes en bourse
Quels sont les différents types de compte en bourse

Passage d’ordres via un compte en bourse

Sans un compte en bourse, il est impossible d’investir sur les marchés financiers et de détenir des financiers. C’est avec ce type de compte que l’on pourra exécuter des ordres, c’est-à-dire passer des ordres d’achat ou de vente de produits financiers : actions, obligations, contrats à terme, FCP, warrants, certificats de valeur de garantie…

Les deux principaux types de compte en bourse

Pour leur compte en bourse, les investisseurs ont le choix entre un compte-titres et un PEA (cf. différence PEA et compte titre). L’ouverture de ce type de compte se fait auprès d’une institution financière habilitée à en détenir ou un courtier (broker en anglais).

Le PEA (plan d’épargne en actions)

Le PEA est un portefeuille d’actions qui permet de détenir des titres financiers européens. Celui-ci permet aux investisseurs de bénéficier d’un certain avantage fiscal : exonération sur les dividendes et les plus-values boursières. Mais en contrepartie, le capital devra être immobilisé pendant 5 ans.

L’ouverture d’un PEA se fait auprès d’un établissement financier habilité à détenir ce type de compte ou auprès d’un courtier en ligne (broker). Il est nécessaire de verser 80 € lors de l’ouverture du compte et de fournir une pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de domicile.

Ce type de compte a été mis au point pour les investisseurs résidant en France. Il n’est pas possible d’ouvrir plusieurs PEA et le compte n’est éligible qu'aux titres européens avec un plafond de 150 000 € pour une personne seule et le double soit 300 000 € pour un couple.

Depuis le 22 mai 2019 avec la loi Pacte PEA, un autre type de compte a été introduit. Il s’agit du PEA Jeunes visant une population bien spécifique, de jeunes adultes rattachés au foyer fiscal de leurs parents tels que les étudiants : compte plafonné à 20 000 € tant que rattaché fiscalement. Le PEA Jeunes devient un PEA classique à la fin du rattachement.

Le compte titres (CTO pour compte titres ordinaire)

Le compte titres est plus pénalisant que le PEA en matière de fiscalité avec une taxation de 30 % appelée « flat tax ». Mais ce qui est intéressant avec le CTO, c’est qu’il permet d’investir son argent sur tous les produits financiers proposés par les marchés aux quatre coins du globe : actions, obligations, certificats de garantie, ETF, CFD, bons, warrants, trackers… Contrairement au PEA, un investisseur peut ouvrir plusieurs compte titres dans différents établissements financiers. Le compte titres n’a pas de plafond d’investissement contrairement au PEA et une autre distinction de ce compte en bourse par rapport à son confrère, c’est qu’il permet d’utiliser le service de règlement différé ou SRD : effet de levier utilisé par les investisseurs expérimentés leur permettant d’utiliser un capital supérieur à leur capacité financière.

Le choix entre un PEA et un compte titres

Voici un tableau montrant la différence entre PEA et compte titre :

  PEA (Plan d’Épargne en Actions) Compte titre

Éligibilité

- Personne majeure ;
- Personne mineure.
- Personne majeure ;
- Personne mineure.

Conditions d’ouverture du compte

- Versement minimum de 80 €  à l’ouverture; - Pas de versement minimum ;
- Autorisation parentale ou provenant d’un responsable légal nécessaire pour un mineur.

Titres éligibles

Titres financiers européens Tous types de produits sur tous les marchés financiers

Plafond d’investissement

- 150 000 € pour une personne seule
- 300 000 € pour un couple
Pas de plafond d’investissement

Fiscalité

- Exonération d’impôt pour une immobilisation pendant 5 ans de l’argent – prélèvements sociaux restes effectifs ;
- « Flat tax » : 30 % pour les retraits anticipés.
Choix entre :
- « Flat tax » de 30 % sur les plus-values et les dividendes ;
- Imposition au titre de l’IR avec abattement de 40 % pour les dividendes et CSG 6,8 % déductibles des revenus.

SRD (Service de règlement différé)*

Non autorisé Autorisé (soumis à une règlementation stricte)

*SRD = Effet de levier destiné aux investisseurs les plus expérimentés

D’autres réponses à vos interrogations dans les articles suivants :

Résumé

Un compte en bourse représente un compte spécifique permettant d’investir sur les marchés financiers. Deux types de compte sont couramment utilisés : le compte titres ordinaire ou CTO et le plan d’épargne en actions ou PEA. Sans un compte en bourse, il n’est pas possible de passer des ordres d’achat ou de vente de produits financiers ni même d’en détenir. Le choix du PEA ou du compte titres dépendra des investisseurs. Ils ont chacun leurs spécificités avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Laisser un commentaire