Portefeuille boursier, comment construire son portefeuille en bourse ?

Se construire un portefeuille boursier est essentiel pour ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier et c’est une sage décision pour investir en bourse sereinement. Cela permet par ailleurs de diversifier ses investissements, mais sa mise en place peut ne pas être évident tant il doit répondre à des enjeux divers, c’est-à-dire satisfaire le profil de l’investisseur tout en lui laissant l’opportunité d’aller vers des produits dont ils n’ont pas l’habitude. Focus sur tout ce qu’il y a à savoir sur la constitution d’un portefeuille boursier ou d’un portefeuille de trading puisque certains types d’investissement peuvent être à court terme.

Le portefeuille boursier
Qu'est-ce qu'un portefeuille en bourse ?

Qu’est-ce qu’un portefeuille boursier ?

Un portefeuille boursier, c’est comme un compte banque, mais au lieu d’argent, il regroupe tous les produits financiers détenus par un investisseur, dont les plus connus sont les actions et les obligations. Dans le monde de la finance, on retrouve un panel de produits, dont certains sont peu connus du grand public, mais qui peuvent être greffés à n’importe quel portefeuille boursier. Ainsi, en plus des valeurs mobilières, comme les actions et les obligations, il y a aussi les produits dérivés, tels que les contrats Future, les Warrants ou encore les CFD, pour des opérations de court terme.

Un portefeuille boursier virtuel pour les débutants

Lorsqu’on apprend à se constituer un portefeuille boursier, c’est dans le cadre d’un apprentissage des investissements en bourse. De ce fait, l’on débute dans le domaine et en tant que tel, pour protéger son capital, il sera d’abord nécessaire de s’exercer en utilisant un portefeuille boursier virtuel également appelé portefeuille boursier fictif. Ce type de portefeuille permet de placer de l’argent virtuel sur les marchés financiers et de voir ainsi son évolution : augmentation ou diminution du capital.

Quand on est débutant, passer par un portefeuille virtuel (cf. portefeuille boursier gratuit) est nécessaire afin de mettre en place les rituels de l’investisseur rigoureux. Dans ce contexte, il sera nécessaire de noter chaque désinvestissement subit et d’analyser scrupuleusement les pertes pour voir si les prévisions envisagées se sont réalisées.

Plus concrètement, tant que l’investisseur en bourse n’aura pas un pourcentage de progression défini, il ne pourra pas s’extraire de sa notion de débutant et il devra continuer à se positionner avec son portefeuille virtuel afin d’arriver aux performances souhaitées. Dans le cas du trading, il faudra dépasser les 60 % de trades gagnants pour s’affranchir de son statut de débutant et envisager d’investir en bourse sur un véritable portefeuille.

Que doit comporter un portefeuille boursier diversifié ?

Les produits financiers les plus connus des investisseurs et des particuliers restent les actions et les obligations. Ils seront alors conseillés aux investisseurs débutants qui devront avoir ces types de produits dans leur portefeuille boursier. Le rendement espéré avec ces produits peut diverger. En effet, avec une action on peut espérer des gains allant de quelques pour cent à plusieurs dizaines de pour cent, mais avec des risques liés à ces investissements. Contrairement aux actions, les obligations sont des investissements beaucoup moins risqués avec des gains plutôt moindres sauf s’ils sont cumulés après des dizaines d’années. Pour ne pas exposer la totalité de son capital sur les actions, l’investisseur prudent mettra des obligations dans son portefeuille boursier.

Le portefeuille boursier selon son profil d’investisseur

La diversité des produits financiers disponibles sur les marchés offre des entrées d’investissement variées pouvant alors nourrir tous types d’investisseurs.

Certains investisseurs s’affranchissent des règles de bon sens de constitution de portefeuille en bourse diversifié et sécurité. C’est le cas des spéculateurs recherchant des gains importants tout en ayant conscience que ce qu’ils cherchent est uniquement possible en exposant fortement leur capital – ils sont prêts à perdre gros. On comprendra aisément que les règles de bon sens de protection de portefeuille ne trouveront pas écho dans la tête d’un spéculateur et qui n’aura aucun intérêt pour les placements sans risque comme les obligations rapportant que quelques pour cent. Ce type de produits n’entre pas dans la sphère d’investissement du spéculateur. Son portefeuille boursier sera majoritairement constitué de produits risqués, mais il pourra éventuellement se couvrir avec quelques actions. À l’inverse, l’investisseur prudent privilégiera les placements dits sûrs, que ce soit les obligations pour un rendement garanti ou des actions à forts dividendes ou encore des actions à risque moindre. Bien sûr, il existe des investisseurs neutres préférant placer la moitié de leur capital sur des produits sécurisés et l’autre moitié sur des produits spéculatifs.

Le niveau d’expertise de l’investisseur sera alors à prendre en compte dans le pourcentage de répartition des produits financiers dans son portefeuille boursier. Il existe ce que l’on appelle des portefeuilles boursiers types comme le Ivy portfolio.

Comment avoir un portefeuille boursier ?

Pour disposer d’un portefeuille boursier, il sera nécessaire de détenir un compte PEA (Plan d’Epargne en Actions) ou un compte titre. Ce sont des types de comptes spéciaux permettant d’acheter et de détenir des titres financiers. Il est possible d’en ouvrir un (comme un portefeuille PEA) auprès de certaines banques ou auprès des courtiers en bourse également appelés brokers puis de les gérer via une application de portefeuille en bourse disponible sur smartphone sous Android ou iOS, par exemple.

Diversification limitée pour garder le portefeuille boursier en bonne santé

La diversification d’un portefeuille boursier est essentielle afin de minimiser les risques, mais il ne faut pas oublier que chaque produit financier nécessite des analyses, des réflexions et une stratégie demandant du temps ainsi qu’une certaine expertise pour acquérir les compétences nécessaires pour choisir le bon produit. Une diversification trop large occasionnera le phénomène inverse de celui recherché, c’est-à-dire un portefeuille boursier bancal puisque l’expertise nécessaire à la réflexion sur chaque produit financier détenu dans le portefeuille ne sera pas réalisée dans les bonnes conditions. Il est nécessaire d’avoir dans un portefeuille boursier une spécialisation, c’est-à-dire des types de produits financiers que l’on maîtrise et qui seront la valeur sûre du portefeuille : portefeuille d’actions, par exemple.

D’autres réponses à vos interrogations dans les articles suivants :

Résumé

Un portefeuille boursier rassemble les produits financiers détenus par un investisseur, comme les actions et les obligations. Lorsqu’on est débutant, il est conseillé de commencer avec un portefeuille en bourse virtuel. Concevoir un portefeuille boursier paraît simple aux premiers abords : il suffit de se diversifier pour avoir un portefeuille en bourse en béton. Le portefeuille boursier devra répondre aux attentes des investisseurs ou plutôt à leur profil, mais également à des règles de bon sens de placements boursiers. Le stress et les émotions peuvent influencer l’investisseur et créer des failles dans son portefeuille boursier. C’est pour cela qu’il devra prendre en compte ces notions afin de disposer d’un portefeuille en bourse optimal.

Laisser un commentaire