Day trading pour les nuls

Sur les marchés financiers, il existe différents styles de trading pratiqués par les traders suivant leur profil et leurs objectifs. Le day trading en fait partie. Ce style consiste à effectuer des opérations à court terme, qui ne dure généralement qu’une séance, c’est-à-dire entre l’ouverture et la fermeture des marchés. Les plus populaires pour ces derniers sont le marché des actions, le Forex (marché des devises) et le marché des produits dérivés (contrats à terme ou futures). On ne va pas se mentir, le day trading représente une activité plus ou moins difficile, mais pouvant être très lucrative. Focus sur les grandes lignes de cette pratique.

Day trading pour les nuls
Le day trading pour les nuls

Petit brief sur le day trading

Le day trading ou trading intraday représente un style de négociation sur les places financières et les marchés boursiers. Ceux qui le pratiquent, achètent et vendent des produits et instruments qu’ils détiennent uniquement le temps d’une session boursière. Les positions ouvertes dans la journée sont alors fermées avant que le marché ne ferme. Leur objectif étant de faire des petits gains sur chaque opération et ainsi accumuler ces bénéfices au fil du temps.

Popularité du marché des actions

Autrefois, le trading nécessitait un capital plus ou moins conséquent. Aujourd’hui, chaque courtier tente de proposer les meilleures offres aux traders avec un dépôt minimum très bas couplé à des frais de transaction limité. L’essor du courtage en ligne a vu la compétition s’accentuer et de nombreux brokers proposent l’achat d’actions gratuitement. C’est pour cette raison que le day trading sur ce marché est devenu de plus en plus populaire.

Activité difficile

Comme indiqué dans le préambule, il s’agit d’une activité difficile et même les traders avisés et expérimentés peuvent avoir du mal à profiter des écarts de marché. En 2010, le professeur Yi-Tsung et le professeur Brad Barber de l’université de Californie ont réalisé une étude sur le day trading et le résultat de celle-ci fait état d’un bilan décevant : seul 1 % des day traders gagnent régulièrement de l’argent. L’étude a été menée sur des opérations de trading intraday entre 1992 et 2006, soit 14 ans.

La majorité des day traders rencontrant le succès le font à plein temps. Leur avantage, c’est qu’ils ont la possibilité d’observer et d’étudier les marchés toute la journée. Mais les traders particuliers et indépendants peuvent également s’organiser afin d’avoir une session quelques heures par jour. Il faut comprendre d’emblée que le day trading est une pratique à risque qui nécessite une parfaite tolérance au risque lié à la volatilité des marchés à court terme. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’en apprendre le plus possible avant de s’y lancer.

Fonctionnement

Dans la pratique du trading intraday, les traders tentent généralement de profiter des fluctuations à la baisse comme à la hausse des marchés financiers. Ainsi, s’ils pensent que le cours d’une action va baisser à court terme, ils peuvent choisir de vendre à découvert ou de l’acheter s’ils estiment que le cours va augmenter. Ces opérations peuvent être répétées plusieurs fois durant la journée.

Exemple :

Les indicateurs économiques sont de précieux éléments pour les traders et ceux-ci sont généralement publiés lors des premières heures de cotation. Ainsi, un day trader peut notamment suivre la publication des indicateurs économiques européens comme le PMI. Le jour de la publication de ce dernier, il opte alors pour une opération sur le Forex avec la paire de devises EUR/USD dès l’ouverture du marché de Francfort. Il achète ou vend cette parité suivant ces 2 scénarios :

  • Dans le cas où les chiffres sont en dessous des prévisions, le trader cède la paire de devises en anticipant une baisse dans les heures suivant l’annonce.
  • Dans le cas où les chiffres sont au-dessus des prévisions, le trader achète la paire en anticipant une hausse.

À l’annonce des chiffres, ceux-ci sont en dessous des prévisions entraînant alors la baisse de l’EUR/USD. Le day trader profite ainsi de cela pour « shorter » rapidement.

Avantages et inconvénients du day trading

Nombreux sont les avantages de pratiquer le day trading et ceux-ci l’emportent largement sur les inconvénients. Le principal avantage de la pratique, c’est la réduction du temps d’exposition du capital aux risques inhérents aux marchés (fluctuations) surtout en dehors des heures de cotation.

Avantages Inconvénients

- Indépendance :
Le trader intraday ou day trader peut travailler de chez lui sans aucune contrainte liée au travail en entreprise.
- Risque 0 quand les marchés sont fermés :
L’un des principaux avantages de cette pratique, c’est qu’elle n’expose par les traders au risque des marchés dès lors qu’ils clôturent leurs positions en fin de journée.
Il faut savoir sur le marché des actions, entre autres, il peut y a voir des gaps (écarts) pouvant apparaître du jour au lendemain occasionnés par divers facteurs.

- Overtrading :
Il s’agit là du problème principal pour les débutants : le trading excessif. Lorsqu’ils prennent un trop grand nombre de positions, ils augmentent alors leurs frais de négociation et cela peut amenuiser leurs gains ou davantage enfoncer leurs pertes.
- Activité chronophage :
Le day trading est une activité pouvant nécessiter plusieurs heures par jour. Si le trader est un salarié d’entreprise, ce sera difficile pour lui de maintenir des sessions de trading.

Facteurs à considérer dans la pratique du day trading

Le trading intraday ou day trading représente une activité assez exigeante nécessitant d’un côté de suivre une formation pour pouvoir pratiquer correctement et de l’autre un investissement personnel couplé à de l’autodiscipline.

Suivre une formation

C’est la base lorsqu’on souhaite opérer sur les marchés financiers en tant que traders. Et c’est d’autant plus valable pour le day trading qui est une activité difficile. Il existe aujourd’hui de nombreuses formations en ligne et en école. Par ailleurs, il est possible d’ouvrir un compte démo chez un broker pour voir comment faire du day trading pour les nuls.

Utiliser un capital plus ou moins conséquent

Pour faire du day trading sur les actions par exemple, il est nécessaire d’avoir au moins 25 000 $ ; mais ça, c’est aux États-Unis. En France, un day trader novice peut commencer à négocier sur le Forex avec moins de 500 € et il en va de même sur les CFD sur actions. Néanmoins, il faut retenir que plus le capital investi est important, moins le trader aura besoin de prendre de risque pour faire des bénéfices.

Avoir de l’autodiscipline

Peu importe les objectifs du trader en pratiquant le day trading, cela impliquera toujours une discipline constante. Le succès sur les marchés financiers ne repose pas uniquement sur la maîtrise technique. L’objectif clé dans cette pratique, ce n’est pas de gagner de l’argent, mais d’être assidu pour les sessions de trading. Par ailleurs, suivre le plan préalablement mis au point est nécessaire.

Mettre en place un plan de trading

Il s’agira de mettre en place une procédure systématique visant à définir toute l’activité en considérant différents facteurs : instruments à négocier, temps disponible, risque encouru et tolérance au risque, objectif… Le plan de trading doit être mis en place correctement et sous les yeux du trader. Dans ce plan, la gestion du risque doit être présente. Et encore une fois, il est primordial de le suivre à la lettre sans quoi la pratique peut devenir catastrophique.

Tenir un journal

Contrairement au plan de trading qui évolue rarement sauf en cas de trop de pertes consécutives, le journal de trading lui doit être mis à jour quotidiennement après chaque séance ou avant une séance. C’est en quelque sorte un journal de bord dans lequel le trader y inscrira toutes les opérations qu’il a effectuées avec des remarques et commentaires. Cela lui permettra alors de s’autoévaluer et de se corriger en cas d’erreurs.

Résumé

Lorsqu’on opère sur les marchés financiers, on peut le faire de nombreuses manières. Cela dépend de son profil d’investisseur et de ses objectifs financiers, principalement. Parmi les styles pratiqués, il y a le day trading ou trading intra day. Cela consiste à ouvrir des positions après l’ouverture des marchés pour les refermer avant leur clôture. Les marchés les plus populaires auprès des day trader sont le Forex (marché des devises), le marché des actions et le marché des contrats à terme. Les principaux avantages de la pratique sont l’indépendance et le risque 0 lorsque les marchés sont fermés (pas de gaps ou écarts sur le marché des actions pouvant survenir du jour au lendemain). Par contre, c’est une activité chronophage et le fait d’overtrader surtout pour les débutants peut les amener à amenuiser leurs gains ou davantage creuser leurs pertes à cause de frais beaucoup trop importants si grand nombre d’opérations effectuées. Pour pratiquer correctement le day trading, il est nécessaire de se former (suivre une formation en ligne ou en école suivant les envies), de s’investir personnellement, d’avoir de l’autodiscipline, de mettre en place un plan de trading et de tenir à jour un journal de bord pour toutes les opérations passées.

Laisser un commentaire