Formation trading > Trading > trading acheter et vendre

Trading : quand acheter, quand vendre

Lorsqu’on débute sur les marchés financiers, il est souvent difficile de connaître les meilleurs moments pour acheter des titres puis les vendre. En trading, ceux ayant de l’expérience se reposent sur différentes analyses pour déterminer ces moments d’achat et de vente. Mais en gros, voici ce que l’on peut dire : « Acheter au son du canon et vendre au son du clairon ». En termes plus simples, cela revient à acquérir des titres quand le marché n’en veut pas et les vendre lorsqu’ils sont portés par un courant acheteur afin de faire des plus-values. Nombreux sont les indicateurs pouvant donner la puce à l’oreille pour repérer les titres financiers ou les valeurs mobilières ayant du potentiel et ceux qu’il faut céder.

trading-quand-acheter-quand-vendre
Trading quand acheter, quand vendre

Comprendre l’environnement économique pour mieux acheter et mieux vendre

L’économie et la bourse sont étroitement liées. L’environnement économique est un indicateur des plus fiables permettant de déterminer les moments où il faut entrer ou sortir du marché. Le monde a connu d’innombrables crises financières, mais il s’est toujours remis. Rarement celles-ci ont été anticipées bien que les économistes et de nombreux acteurs du secteur financier savent qu’une crise est souvent précédée par une période d’euphorie ainsi qu’un recours à un endettement généralisé.

Un excès d’optimisme des indicateurs tactiques, un lourd endettement des sociétés, un marché soutenu par des titres décroissants ou encore une forte hausse des primes de risque des crédits ; ces indicateurs annoncent une crise financière. Ainsi, il est important lorsqu’on performe sur les marchés financiers en tant que trader particulier ou investisseur de consulter régulièrement les annonces économiques et différentes informations relatives pour déterminer la psychologie des marchés. Par exemple, quand de nombreux acteurs achètent de façon moutonnière, il faudra être suspicieux et faire preuve de prudence.

Quand acheter sur les marchés financiers ?

Beaucoup de traders et d’investisseurs surtout les particuliers qui débutent jouent l’ensemble du marché par l’intermédiaire des trackers répliquant les indices boursiers (Dow Jones, CAC40, S&P500, Nasdaq, DAX…). Ils n’ont pas alors à se soucier des moments pour acheter ou pour vendre. Mais si l’on souhaite déterminer les meilleurs moments, il faudra faire travailler ses méninges.

Déterminer les titres à mettre dans son portefeuille

En premier, il sera nécessaire de déterminer les titres et les valeurs mobilières que l’on souhaite mettre dans son portefeuille boursier (compte titres ordinaire – CTO, généralement pour les traders et le plan d’épargne en actions – PEA pour les investisseurs avec un horizon de placement plus long) du fait de leur valeur intrinsèque. On conseillera d’acheter des titres dont les multiples de valorisation ne sont pas trop hauts puis attendre une consolidation ou encore un creux avant de les acquérir.

Prendre en compte différents indicateurs

Dans ce contexte, on prendra en compte différents indicateurs, dont les principaux sont les suivants :

  • Le PER (price earning ratio) représente le nombre de fois où le bénéfice par action (BPA) est contenu dans le cours. Il s’obtient en rapprochant le bénéfice de la valeur boursière de l’entreprise. Ainsi, il est recommandé d’acheter un titre quand son PER est bas dans la mesure où il sera au meilleur prix.
  • La prime de risque fait référence à l’écart entre le rendement attendu par rapport à un titre sans risque. Il s’agit d’un surcroît de rétribution que les actionnaires attendent des titres financiers qu’ils souhaitent acquérir :
    Lorsque la prime de risque augmente, cela indique une augmentation de l’aversion au risque. Il faudra alors tenir compte de ce signal négatif.
    Lorsque la prime de risque diminue et c’est généralement le cas en période de grande euphorie, cela peut être un signe avant-coureur d’une crise financière.
  • Le rendement représente le pourcentage de revenu que les actionnaires perçoivent. Il s’obtient en rapportant le dividende par action au cours de bourse du titre financier. Un rendement élevé est plus qu’encourageant.

Quand vendre sur les marchés financiers ?

Dans le trading et l’investissement boursier, pour vendre les titres financiers que l’on détient au bon moment, il faudra considérer deux grands paramètres, qui sont les évènements économiques et les seuils techniques. Lorsqu’on fait du trading, cela suppose de connaître les tenants et les aboutissants (les principaux rouages) des analyses financières, surtout l’analyse technique.

Prendre en compte les évènements économiques

Lorsqu’on détient des titres financiers ou des valeurs mobilières, il est important de consulter régulièrement les évènements économiques des entreprises émettrices : publication de résultat, fusion, acquisition… Les annonces comme les actualités ont tendance à faire fluctuer les cours. Considérer les seuils techniques et les indicateurs

L’analyse technique est l’apanage des traders. Pour être performant sur les marchés financiers, il est important de la maîtriser. Ainsi pour connaître quand vendre en trading et cela au bon moment, on peut s’appuyer sur les seuils techniques pouvant s’agir de résistances ou de supports. L’impossibilité de franchir une résistance pour un cours est généralement le signe d’un retournement de tendance. Il s’agit là d’un signal de vente qu’il faut vite analyser.

Du côté des indicateurs techniques, ils méritent également que l’on y prête attention. Par exemple, quand le PER d’un titre financier flambe, il faudra rapidement faire l’analyse et se demander s’il n’est pas temps de le céder. Pour éviter de se prendre les mains dans les filets en étant trop gourmand, il faudra se fixer des objectifs de cours se traduisant par le niveau auquel on estime que la plus-value à faire justifie une cession. Pour une action par exemple, cela peut être 15 à 20 % sur une année.

L’erreur à ne pas commettre en matière de vente de titres financiers, c’est de le faire sous la pression, c’est-à-dire en se laissant submerger par la psychologie de marché et en suivant le comportement moutonnier des autres acteurs.

D’autres articles relatifs :

Résumé

Quand acheter et quand vendre en trading fait partie des questions souvent posées par les traders surtout les débutants. Sur les marchés financiers, il est préférable d’acheter au son du canon et de vendre au son du clairon, c’est-à-dire acquérir des titres quand les marchés s’en détournent et vendre lorsqu’ils sont portés par un courant acheteur pour faire des bénéfices. Que ce soit dans l’achat ou dans la vente de valeurs mobilières, il est important de se fier aux indicateurs techniques et aux diverses analyses financières tout en prenant en compte les évènements économiques.

Laisser un commentaire