Forex trading

Pour faire fructifier son argent sur les marchés financiers, il existe de nombreux moyens, dont le forex trading, l’une des pratiques les plus courantes en trading. Il s’agit d’une pratique visant à négocier des paires de devises et faire des profits sur l’écart qu’il y a entre eux. Le marché des devises est celui le plus liquide et le plus grand au monde avec un fonctionnement H24, dimanche soir au vendredi soir. Un large éventail de devises est constamment échangé au fur et à mesure que les traders, les entreprises, les organisations, les institutions financières et les États font des affaires à l’échelle internationale et tentent alors de tirer profit des fluctuations des taux.

Le forex trading consiste à apprécier une devise contre une autre
Le forex trading consiste à apprécier une devise contre une autre suivant un taux défini.

Comprendre le marché des devises

Le marché des devises que l’on appelle communément Forex (Foreign Exchange) ou FX permet aux traders de négocier différentes paires de devises sur un marché mondial décentralisé. Il s’agit du marché le plus important et le plus liquide au monde. Le trading forex représente alors la vente et l’achat simultané des devises du monde entier sur ce marché. Les taux de change entre différentes paires de devises indiquent les taux auxquels une devise sera échangée contre une autre. Celle-ci joue un rôle vital dans le commerce ainsi que les affaires extérieures dans la mesure où produits comme services achetés dans un pays étranger doivent être payés dans la monnaie de ce pays.

Le marché des devises est le plus grand au monde avec un chiffre d’affaires quotidien de plus de 5 trillions de dollars. Celui-ci est ouvert 24 heures sur 24 du dimanche soir au vendredi soir. Un large éventail de devises est constamment échangé au fur et à mesure que les personnes (traders), les sociétés, les institutions financières et autre font des affaires à l’échelle internationale et tentent alors de tirer parti des fluctuations des taux.

Fonctionnement du trading forex

Sur le Forex, les traders négocient des paires de devises : EUR/USD (euro contre dollar américain), GBP/USD (livre sterling contre dollar américain)… Ils spéculent sur le fait que le prix de la devise d’un pays augmentera ou diminuera par rapport à la devise d’un autre pays, et prennent position en conséquence. Dans une paire de devises, la première devise est appelée « devise de base » tandis que la seconde est appelée « devise de cotation » ou « contre devise ». Lorsqu’ils négocient sur le forex, ils spéculent sur le fait que le prix de la devise de base va augmenter ou baisser par rapport à la contre devise. Par exemple, dans la paire EUR/USD, s’ils pensent que l’euro va s’apprécier par rapport au dollar, ils vont acheter (long) et alternativement, s’ils pensent que l’euro va baisser contre le dollar, ils vont vendre (short).

Indicateurs de force de la devise

Une devise plus forte rend les exportations d’un pays plus onéreuses pour les autres pays et rend les importations moins onéreuses. Et à contrario, une monnaie plus faible rend les exportations moins onéreuses avec des importations plus onéreuses de manière que les taux de change jouent un rôle important dans la détermination des relations commerciales entre les pays.

Les facteurs de fluctuation à la hausse d’une devise

Dans la relation d’une paire de devises, différents facteurs entrent en jeu et contribuent d’une manière ou d’une autre à définir si la force d’une devise baisse ou s’apprécie par rapport à une autre. Comprendre ces facteurs d’influence permet de donner des idées aux traders qu’ils pourront intégrer dans leurs stratégies de trading forex.

Parmi ces facteurs, on retrouve les taux d’intérêt, la stabilité politique, les termes de l’échange, l’inflation, la dette publique ou encore les déficits de compte courant. Par exemple, dans le cas des taux d’intérêt, si ceux-ci sont plus élevés, les prêteurs obtiennent alors un meilleur rendement que ceux d’un pays où les taux sont plus bas. En conséquence, des taux plus élevés attirent des capitaux étrangers faisant alors monter le taux de change. C’est l’une des raisons pour lesquelles les traders sur le marché des devises peuvent se tourner vers les annonces de taux d’intérêt des banques centrales comme la Banque d’Angleterre ou la Réserve fédérale américaine.

Les facteurs de fluctuation à la baisse d’une devise

Les facteurs indiqués précédemment peuvent aussi occasionner une baisse de la devise. Par exemple, la devise d’un pays où l’inflation est faible s’appréciera généralement dans la mesure où le pouvoir d’achat du pays est plus élevé par rapport aux autres devises. Même les catastrophes naturelles (cyclones, tsunamis, tremblements de terre…) peuvent mettre à dure épreuve l’économie d’un pays et avoir un impact négatif sur la devise. Il en va de même pour l’instabilité politique et les mauvais résultats économiques. Les pays avec une politique stable couplée à des performances économiques robustes seront toujours plus intéressants pour les investisseurs étrangers de sorte que ces pays éloigneront les investissements des pays caractérisés par un risque politique ou économique plus élevé. En outre, un pays qui affiche une forte baisse de sa performance économique connaîtra alors une perte de confiance dans sa devise entraînant un mouvement de capitaux vers d’autres devises de pays économiquement plus stables.

Les avantages du trading forex

Nombreux sont les avantages du trading forex, dont les principaux sont les suivants :

  • Possibilité de négocier sur marge – utilisation de l’effet de levier ;
  • Niveau élevé de liquidité indiquant des écarts de taux serrés maintenant alors les coûts de négociation à un bas niveau ;
  • Prix réagissant rapidement aux nouvelles de dernière minute et aux annonces économiques – cela peut également être un désavantage ;
  • Marché des devises ouvert H24 du dimanche soir au vendredi soir ;
  • Capacité d’être en position d’achat ou de vente ;
  • Possibilité de trader des CFD sur plus de 300 paires de devises.

Les risques potentiels du trading forex

Il n’y a pas que des avantages dans le trading forex. En effet, il existe également des risques potentiels à la pratique de ce type de trading :

  • Perte de capital potentiel avec l’utilisation de l’effet de levier – profits et pertes basés sur la valeur totale de la position prise ;
  • Risque de liquidation de compte : La volatilité du marché ainsi que les changements rapides de prix peuvent occasionner un changement rapide du solde du compte des traders. Et s’ils n’ont pas suffisamment de fonds dans leur compte pour couvrir ces situations, il y a un risque que leurs positions soient automatiquement clôturées ;
  • Écarts et volatilité des marchés : Les marchés financiers, le marché des changes n’échappe pas à la règle, peuvent fluctuer rapidement et l’écart est un risque découlant de la volatilité des marchés. L’un des effets de cette situation peut indiquer que les ordres stop loss sont exécutés à des prix défavorables.

L’AMF a déjà indiqué à plusieurs reprises qu’il fallait faire attention lorsqu’on investit sur le marché des changes. Les débutants doivent à tout prix éviter le Forex s’il souhaite garder leur capital intact. Ils pourront s’y aventurer lorsqu’ils auront acquis plus d’expérience et après avoir accumulé assez de trades gagnants dans d’autres styles de trading. Le ministère de l’économie, des finances et de la relance est d’ailleurs du même avis que l’autorité des marchés financiers : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/attention-aux-investissements-trading-en-ligne.

Résumé

Le trading forex est une pratique du trading consistant à négocier sur les marchés des devises en pariant sur la baisse ou sur l’appréciation d’une devise par rapport à un autre. Sur le Forex, les actifs vont par paire que l’on appelle paire de devises, dont une devise de base et une devise de cotation. Par exemple, pour la paire EUR/USD, l’euro est la devise de base tandis que le dollar est la devise de cotation. Les traders forex peuvent aussi bien acheter (long) que vendre (short). Les devises sont soumises à des fluctuations à la hausse comme à la baisse suivant différents facteurs : stabilité/instabilité politique, taux d’intérêt, inflation, dette publique…

Laisser un commentaire