Courtier en bourse

Sur les marchés financiers, un courtier en bourse représente l’intermédiaire financier confrontant les acheteurs et les vendeurs (cf. guide de la bourse). C’est lui qui exécute les ordres de vente ou d’achat des investisseurs pouvant être des particuliers comme des professionnels. Auparavant, seule l’élite pouvait se permettre de recourir aux services d’un courtier, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui grâce à la démocratisation de la bourse par l’intermédiaire d’Internet notamment. Également appelé broker, le courtier peut travailler pour son propre compte ou pour une institution financière généralement une maison de courtage. Zoom sur la profession.

Le courtier en bourse
Tout savoir sur le courtier en bourse

Courtier en bourse, définition

Broker forex

Dans le domaine financier, on qualifie de courtier en bourse une partie indépendante, dont la principale responsabilité est de rapprocher les acheteurs et les vendeurs d’où son nom d’intermédiaire financier. Dans son métier, le courtier (broker forex, courtier et broker CFD…) peut également effectuer d’autres tâches autres que l’exécution d’ordre de vente et d’achat pour le compte de sa clientèle : réalisation d’études de marché, mise en place de flux sur différents marchés, fourniture de données de marché précis, analyse d’instruments financiers comme les matières premières…

Un courtier représente soit l’acheteur soit le vendeur, mais jamais les deux en même temps ; cela serait conflictuel. Pour exercer son métier, il doit disposer d’outils et de ressources nécessaires afin d’atteindre la plus grande base possible de clients. Il les filtre ensuite afin de disposer d’un matching optimal entre vendeur et acheteur.

Devenir courtier en bourse

Devenir courtier en bourse

À ce jour, il n’y a pas de parcours type pour devenir courtier en bourse. Ceux qui souhaitent en devenir un peuvent choisir plusieurs voies. Avant d’entrer dans un cabinet de courtage par exemple en tant qu’employé, le courtier devra disposer d’un BAC+2 au minimum, mais s’il souhaite évoluer rapidement, un BAC+5 sera nécessaire. Plusieurs diplômes donnent accès à la fonction, comme un diplôme d’ingénieur, un diplôme de l’école supérieure de commerce et de gestion, un diplôme de l’école nationale d’assurance ou un master professionnel de droit, d’assurance ou de finance.

Au début de sa carrière dans maison de courtage il commencera par gérer des contrats d’assurance et suivant ses compétences, le courtier pourra acquérir plus de responsabilités. L’expérience acquise au sein d’une institution financière lui permettra de se mettre à son propre compte en rachetant un portefeuille client par exemple.

Combien gagne un courtier en bourse ?

Combien gagne un courtier en bourse ?

Concrètement, combien gagne un courtier en bourse. Lorsqu’il opère dans une maison de courtage, le broker aura un salaire composé d’une partie fixe et de primes. Celui-ci dépendra par ailleurs de ses compétences ainsi que du contexte pouvant être favorable ou non. Ce qu’il faut savoir, c’est que la partie fixe du salaire est généralement basse et son salaire final dépendra alors de commissions qu’il percevra à l’issue des ventes effectuées, du nombre d’ordres passé par ses clients et d’autres paramètres. Un courtier débutant gagne généralement 2 500 € par mois hors primes tandis qu’un courtier avec plus d’expérience peut prétendre à un salaire de 4 500 € au minimum.

Qu’est-ce qu’un courtier pas cher ?

Qu’est-ce qu’un courtier pas cher ?

Lorsqu’on investit sur les marchés boursiers, on a tendance à faire plus confiance aux banques traditionnelles qui ont l’habitude de gérer des comptes qu’aux autres institutions financières ou des courtiers en bourse. Seulement, à 99,9 %, les banques ne sont pas compétitives lorsqu’il s’agit de frais appliqués sur les transactions boursières. Un courtier pas cher, c’est une personne morale ou physique qui propose des tarifs clairs quant à la gestion du portefeuille de ses clients ainsi que sur le passage des ordres.

On estime qu’un courtier en ligne considéré comme le meilleur courtier en bourse applique des frais de courtage moyen de 1 % par ordre passé. Ainsi, à la question quel courtier choisir, on se tournera plutôt vers un courtier en ligne qu’une banque traditionnelle. On peut aussi ouvrir un compte en bourse auprès d’un courtier pas cher et avoir la possibilité d’utiliser l’effet de levier sur certains produits - les rendements et les risques sont multipliés avec cet outil.

Vous pourrez aussi être intéressé par ces articles :

Résumé

Le courtier en bourse se présente comme l’intermédiaire financier se plaçant entre les acheteurs et les vendeurs sur les marchés. Il est principalement chargé d’exécuter les ordres d’achat et de vente, mais peut aussi fournir des études de marché, des données de marché précis ou encore des flux sur différents marchés à ses clients. Pour devenir courtier en bourse, on peut suivre plusieurs voies, avec un BAC+2 au minimum dans une maison de courtage en tant qu’employé et un BAC+5 si l’on souhaite évoluer rapidement. Le salaire d’un intermédiaire en bourse dépendra de ses compétences et de la favorabilité des marchés financiers : à partir de 2 500 € pour un courtier débutant et à partir de 4 500 € pour les courtiers avec plus d’expérience. Cette rémunération se compose par ailleurs d’une part fixe et de primes (commissions sur vente).

Laisser un commentaire