Comment acheter des actions ?

Lorsqu’on souhaite acheter des actions, c’est que l’on est intéressé par le monde de la bourse, mais surtout que l’on désire faire fructifier son argent. L’achat d’actions permet de prendre part au capital d’une ou plusieurs sociétés. Si certaines d’entre elles donnent accès à des dividendes, d’autres en revanche nécessitent d’être vendues à un prix plus élevé pour faire une plus-value (profit). Suivez ce guide de la bourse si vous voulez savoir comment acheter des actions.

Acheter une action
Comment acheter des actions en bourse ?

L’achat d’actions avec un courtier en ligne ou broker

L'achat d’actions en ligne avec un courtier ou broker se présente comme la forme d’investissement en actions la plus simple. Plusieurs plateformes proposent ce service aux particuliers et tout est intuitif pour qu’ils puissent s’y retrouver facilement.

Voici les étapes pour acheter des actions par l’intermédiaire d’un courtier en ligne :

  1. Première étape : Choisir un courtier en ligne qui offre des services transparents avec des frais connus à l’avance et qui propose différents outils clairs.
  2. Deuxième étape : Ouvrir un compte sur la plateforme. C’est comme une inscription simple sur n’importe quel site. Il suffira de remplir le formulaire avec les informations demandées.
  3. Troisième étape : Déposer des fonds sur son compte. L’avantage avec les courtiers en ligne, c’est qu’ils proposent de nombreuses méthodes de paiement, dont les plus courants sont la carte de crédit/débit, PayPal et le virement bancaire.
  4. Quatrième étape : Quelle action acheter ? Sur une plateforme de courtage, de nombreuses options sont disponibles, dont une partie consacrée aux « Actions ». L’investisseur pourra aisément choisir les actions qu’il souhaite acquérir parmi celles proposées sur différents marchés : Euronext Paris, LSE (London Stock Exchange), NYSE (New York Stock Exchange)…
  5. Cinquième étape : Acheter l’action. Pour ce passage à l’acte, l’investisseur sera amené à définir le nombre d’actions qu’il souhaite acheter puis quelques options comme l’ordre « stop loss » et l’ordre « take profit ».

L’achat d’actions par l’intermédiaire d’une banque ou d’un fonds d’investissement

L’autre méthode pour acheter des actions est de passer par l’intermédiaire d’une banque ou d’un fonds d’investissement. Pour cela, il sera nécessaire d’ouvrir un compte spécifique correspondant à ses objectifs d’investissement :

  • PEA (plan d’épargne en actions) et ses variantes PEA/PME et PEA jeune ;
  • CTO (compte titres ordinaire) ;
  • Assurance vie.

Les procédures ne sont pas les mêmes pour ces types de comptes. Pour le PEA par exemple, l’investisseur ne pourra en avoir qu’un seul et celui-ci est limité aux titres de sociétés européennes. En contrepartie, les revenus et plus-values dégagées ne sont pas imposables à l’impôt sur le revenu si aucun retrait n’est effectué avant 5 ans. Pour le compte titres ordinaire, il est beaucoup plus souple avec un horizon d’investissement plus large pour les investisseurs, mais pas d’avantage fiscal. Avec une assurance vie, un investisseur peut détenir des parts dans des fonds d’action investissant dans des secteurs et des zones géographiques différents. Un gestionnaire pilotera l’assurance vie qui adaptera les positions suivant le profil de l’investisseur : équilibré, offensif ou défensif.

Par ailleurs, il existe des frais d’achat d’actions qui diffèrent en fonction de la manière d’acheter.

Vous pourrez aussi être intéressé par ces articles :

Résumé

Pour acheter des actions, on peut passer par un courtier en ligne ou une institution financière proposant ce service. Dans le cadre de l’achat en ligne, l’investisseur doit suivre des étapes bien précises : choisir un courtier, ouvrir un compte en bourse, déposer des fonds sur le compte, choisir l’action à acheter et acheter l’action en passant un ordre d’achat à son courtier. L’achat d’actions peut se faire par l’intermédiaire d’un fonds d’investissement ou d’une banque via un compte-titres ordinaire (CTO), un plan d’épargne en actions (PEA) ou une assurance-vie. Les procédures ne seront pas les mêmes suivant l’enveloppe choisie.

Laisser un commentaire