Gain et perte en bourse

Lorsqu’on investit sur les marchés financiers, il arrive parfois que l’on fasse face à des pertes. De par sa nature, la bourse est risquée contrairement à l’épargne bancaire classique, mais elle permet de faire fructifier plus rapidement son capital et également beaucoup plus si l’on choisit bien les actifs financiers. Gain et perte en bourse sont étroitement liés. Il faut alors bien comprendre le fonctionnement des marchés financiers et les actifs proposés pour éviter de perdre plus que l’on gagne (cf. guide de la bourse).

Gain et perte en bourse
Comprendre les gains et pertes en bourse

La relation entre gain et perte en bourse

Gain bourse

Gain en bourse et perte diffèreront en fonction des actifs financiers et des marchés sur lesquels les investisseurs se sont positionnés. Pour un investisseur misant sur les actions d’une grande société cotée en bourse sur le long terme pourra profiter de dividendes trimestriels, semestriels ou annuels si celle-ci en propose. Il fera des bénéfices pendant plusieurs années s’il a choisi une bonne entreprise. S’il mise sur des obligations (titres de créances), il sera certain de faire du profit puisqu’il connaîtra à l’avance le taux d’intérêt et la période de validité.

Par contre, il existe des produits financiers pouvant être dangereux surtout pour les débutants, comme les options binaires et les devises. Le rapport gain et perte boursiers sur ces produits peut être négatif s’ils n’appliquent pas de stratégie de protection de portefeuille, par exemple.

Les risques en bourse

risque en bourse

Il existe un facteur qui peut transformer des gains en pertes en bourse. Cela s’appelle les risques. La bourse est par nature risquée pouvant entraîner des pertes au lieu de gains pour les investisseurs dans le cas où ils ne les maîtrisent pas. Il faut dire aussi que certains risques sont difficilement contrôlables, mais il est possible de les limiter voire de s’en prémunir. Un risque en bourse peut prendre différentes formes ils peuvent faire référence à de nombreux éléments : risque d’inflation, risque de liquidité, risque de marché (fluctuation des cours de bourse), risque de faillite des entreprises, risque de change, risque de perte en capital, etc.

Comment limiter les risques en bourse ?

Les risques sont inhérents à la bourse, mais lorsqu’on les connaît, il est possible de s’en prémunir ou du moins les limiter. Par ailleurs, une baisse en bourse est plus fréquente que l’on ne le croit De nombreuses solutions existent pour limiter cela, dont voici quelques-unes d’entre elles :

  • Le money management (gestion de portefeuille) consistant à gérer intelligemment son portefeuille : adapter la quantité de titres par position à la taille du portefeuille et ne pas investir une trop grande partie de son capital sur un seul titre ;
  • L’entrée progressive sur les marchés financiers : ne pas investir de grosses sommes d’argent sur des actions et faire des entrées étalées dans le temps et au fil des mois ;
  • La diversification de portefeuille : diversifier les investissements entre placements à capital garanti et placements risqués (les actions, les matières premières, les devises, les obligations…)
  • mettre en place une stratégie de rendement-risque attractif, c’est-à-dire avoir un rendement suffisant pour un risque contrôlé.

Représentation des gains et pertes en bourse

Représentation des gains et pertes en bourse

Les gains et les pertes en bourse sont représentés par différentes valeurs :

  • Les gains peuvent être des dividendes d’actions ou des plus-values (différences positives entre le prix de vente et le prix d’achat) ;
  • Les pertes sont représentées par des moins-values (différences négatives entre le prix de vente et le prix d’achat).

Le ratio gain-perte en bourse

Contrairement à ce que l’on peut croire, on ne peut pas être à 100 % gagnant en bourse ni à 90 % même. Le taux de réussite moyen des investisseurs est de 50-60 %, mais ce n’est pas pour autant que 50-60 % des investisseurs gagnent – au contraire, on est à 80 %. Cela indique alors qu’avoir un taux de réussite correct ne suffit pas pour faire progresser son portefeuille boursier. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela dépend du montant que l’on gagne lorsque l’on gagne et de celui que l’on perd lorsque l’on perd. Par exemple, un investisseur a un taux de réussite de 75 % avec 20 % de positions perdantes représentant d’énormes pertes, il va sans dire qu’il ne sera pas rentable.

Le ratio gain-perte en bourse

Contrairement à ce que l’on peut croire, on ne peut pas être à 100 % gagnant en bourse ni à 90 % même. Le taux de réussite moyen des investisseurs est de 50-60 %, mais ce n’est pas pour autant que 50-60 % des investisseurs gagnent – au contraire, on est à 80 %. Cela indique alors qu’avoir un taux de réussite correct ne suffit pas pour faire progresser son portefeuille boursier. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela dépend du montant que l’on gagne lorsque l’on gagne et de celui que l’on perd lorsque l’on perd. Par exemple, un investisseur a un taux de réussite de 75 % avec 20 % de positions perdantes représentant d’énormes pertes, il va sans dire qu’il ne sera pas rentable.

Vous pourrez aussi être intéressé par ces articles :

Résumé

Gain et perte sont étroitement liés en bourse. Il est ainsi important de bien comprendre le fonctionnement des marchés financiers afin de perdre plus que l’on gagne. Il faut également comprendre que de nombreux risques sont inhérents à la bourse, comme le risque de liquidité, le risque de marché, le risque de faillite et le risque de perte en capital. Heureusement qu’il existe des solutions pour les limiter ou s’en prémunir : gestion de portefeuille, diversification du portefeuille et entrée progressive sur les marchés. Par ailleurs, avoir un taux de réussite élevé n’est pas forcément bien si l’on a de grosses positions perdantes. Il est important que le ratio gain-perte soit supérieur à 1 pour être rentable sur les marchés boursiers.

Laisser un commentaire