Formationtrading.fr > Guide bourse > comment fonctionne bourse

Comment fonctionne la Bourse ?

Comment fonctionne la Bourse ? Lorsqu’on se pose la question du fonctionnement de la Bourse, c’est que l’on est sûrement attiré par les placements boursiers pouvant rapporter gros, mais lorsque les bonnes pratiques ne sont pas bien appliquées, c’est le contraire qui se passe, et il faut aussi avoir une bonne méthode pour protéger son capital. Le fonctionnement de la Bourse comme la plupart des personnes le connaissent n’est pas vraiment compliqué, mais celui-ci peut devenir plus complexe lorsqu’il s’agit de produits financiers utilisés par les traders professionnels. Focus sur le fonctionnement de la Bourse un Guide de la bourse est disponible, voyons également la manière d’en tirer profit, c’est-à-dire gagner de l’argent sur les marchés financiers en prenant en compte les nombreux paramètres nécessaires à son appréhension.

Comment fonctionne la bourse
Comment la bourse fonctionne-t-elle ?

Définition de la bourse

La Bourse se présente comme un marché financier sur lequel s’échangent des titres financiers, comme les actions, les obligations et les warrants. Les transactions se font entre les acheteurs et les vendeurs par l’intermédiaire d’un courtier (broker en anglais) ou d’un autre établissement financier comme les banques, chargé de confronter l’offre à la demande. Le mécanisme est simple et il est proche de ce que l’on peut trouver dans l’économie au quotidien. Pour plus d’infos : bourse définition. Par ailleurs, les marchés financiers fonctionnent en alternance de part et d’autres de la planète. Les horaires ne sont pas les mêmes et si certains marchés sont accessibles H24, d’autres ont des heures d’ouverture et de fermeture (cf. ouverture de la bourse ou la fermeture de la bourse).

C’est quoi les actions ?

Les titres financiers les plus connus sont les actions. Celles-ci se présentent comme le produit d’investissement le plus utilisé par les particuliers. Et c’est par ailleurs le produit le plus facile à comprendre tout en étant le plus accessible. Une action représente une part d’une entreprise et en détenir une signifie que l’on dispose d’une partie de cette entreprise, pour en savoir plus cet article est plus complet comment fonctionnent les actions.

C’est quoi la capitalisation Boursière ?

La capitalisation boursière, c’est littéralement la valeur d’une entreprise cotée sur les marchés financiers. Elle se définit en multipliant le nombre d’actions mises en circulation par le prix unitaire d’une action. Par exemple :

Une entreprise cumule 20 000 actions en circulation, dont le prix de l’une d’entre elles est de 15 €. Sa capitalisation boursière sera alors de 20 000 x 15 € = 300 000 €.

Qu’est-ce qu’on entend par cours de la Bourse et comment cela fonctionne-t-il ?

Le cours de la Bourse, c’est la fluctuation des titres sur les marchés financiers. Lorsque la demande (titres financiers que souhaitent obtenir les acheteurs) est supérieure à l’offre (titres financiers mis en vente), les prix vont naturellement monter. . À contrario, lorsque l’offre est supérieure à la demande, on parle de prix baissier. Le cours de la Bourse baisse par conséquent. Plus d'informations sur le fonctionnement de la bourse dans l’article suivant : fonctionnement du marché boursier dans sa globalité.

Il est à noter que l’échange de titres financiers est complètement anonyme. On ne sait pas qui achète telle ou telle action, sauf dans certains cas particuliers, notamment sur les échanges de bloc d’actions. Par ailleurs, tant les achats que les ventes sont dématérialisés aujourd’hui, ce qui n’était pas le cas auparavant puisque les opérations d’achat et de vente se faisaient à la « criée » comme on a pu le voir dans de nombreux films sur Wall Street avec des salles bondées de traders criant à tout vent pour acheter et vendre des titres financiers. Ce temps est révolu. Aujourd’hui, le numérique a pris le dessus. fonctionnement de la bourse pour les nuls explique en détail les rouages des marchés et comment les appréhender en partant de zéro.

Quels sont les éléments faisant monter ou baisser le prix d’une action ?

On prend comme exemple simple de titres financiers l’action. Quels sont les éléments qui font fluctuer son cours ? On appelle cela « cotation ». Pour en savoir plus sur son utilité voir : a quoi sert la cotation en bourse. Voici ce que l’on peut dire sur ce qui fait baisser ou monter le prix d'une action :

  • 1. Les résultats financiers des entreprises cotées en bourse. Lorsque les objectifs ne sont pas atteints, les marchés peuvent corriger une action. Il est alors important de suivre les résultats financiers des entreprises émettrices des actions que l’on achète.
  • 2. Les révisions sur les prévisions pouvant être de deux types :
        a. Les alertes sur les résultats ou profit warning qui seront à la baisse ;
        b. La rehausse des résultats espérés.
  • 3. L’acquisition d’une société par la société cotée.
  • 4. Le changement de stratégie de la société.
  • 5. La cession d’actifs – par exemple Olympus cède la part historique de sa division photo.
  • 6. La cotation sur un marché étranger.
  • 7. L’évolution ou la chute des matières premières dont dépend une société cotée en bourse.
  • 8. Une OPA (offre publique d’achat) sur la société cotée lorsqu’une autre société cotée veut la racheter.
  • 9. La vente en masse d’actions par un actionnaire majoritaire.
  • 10. Une nouvelle étude sur le marché financier où l’action cotée évolue (étude sur les perspectives, avenir du marché…).
  • 11. La dégradation de la note donnée par des institutions d’analyse financière.
  • 12. De fortes annonces politiques sur le secteur de l’entreprise cotée.
  • 13. Des enjeux géopolitiques pouvant survenir dans le pays où l’activité de l’entreprise est implantée.
  • 14. D’importantes annonces des banques centrales.

Les indices boursiers, dont le CAC40

Le CAC40 est l’indice boursier le plus connu en France. Il s’agit de l’indice phare de la bourse de Paris. Celui-ci comme de nombreux autres indices regroupe différentes valeurs. Pour le CAC40, il réunit les 40 capitalisations boursières les plus importantes de la Bourse de Paris : LVMH, Total, Airbus, Orange, Hermès International, Carrefour, Crédit Agricole…

Les indices boursiers sont nombreux sur les places de marché. Un indice sert de référence pour déterminer les grandes tendances d’un marché financier indiqué - CAC 40 pour Paris, ou d’un marché géolocalisé comme l’Europe avec son Euro Stoxx 50 (indice regroupant les 50 valeurs les plus importantes du vieux continent). Un indice peut également représenter un secteur d’activité précis.

Il est à noter que l’indice est calculé HORS DIVIDENDES, contrairement à d’autres indices, comme le DAX (allemand) par exemple, ce qui va fausser les comparaisons sur le long terme.

Les différents types d’actions classés selon leur capitalisation boursière

Les entreprises sont classées suivant leur capitalisation boursière. Comme indiqué précédemment, les plus grosses capitalisations boursières en France sont classées dans l’indice CAC40 représentant les entreprises les plus cotées en Bourse en France. On appelle ces valeurs : grandes capitalisations ou grandes valeurs. À côté de ces grandes capitalisations, on retrouve d’autres valeurs.

Types de valeurs Autres désignations
en anglais
Informations

Petites valeurs

Small caps, micro caps ou nano caps - Plus petites capitalisations boursières se trouvant sur le Marché Libre (marché non régulé) ou sur le marché annexe – Alternext pour la Bourse de Paris ;
- Marché d’actions étroit avec peu de liquidité ;
- Achat ou vente de parts pouvant être difficiles faute d’acheteurs ou de vendeurs suffisants.

Valeurs moyennes

Midcaps (mid caps) - Capitalisations des entreprises à taille intermédiaire (ETI) d’envergure internationale ;
- 150 millions à 1 milliard d’euros de valeur en Bourse selon Euronext.

Grandes valeurs ou grandes capitalisations

Large caps, big caps ou blue chips - Capitalisation boursière supérieure à 1 milliard d’euros ;
- Valeurs les plus liquides avec un nombre d’actions achetées très important chaque jour ;
- Achat ou vente d’actions facile
- Blue chips : très grandes entreprises à taille mondiale en position dominante sur leur secteur en mesure de distribuer des dividendes réguliers.

Comme mentionné dans ce tableau, plus la valeur est grosse, plus elle sera liquide. Cette liquidité en Bourse représente par ailleurs le nombre d’échanges sur les marchés financiers.

Comment gagner de l’argent en bourse ?

Avec les actions, il existe deux grands mécanismes permettant de gagner de l’argent en Bourse :

  • 1. Les plus-values : Il s’agit de la différence entre le prix d’achat d’une action et son prix de revente. Acheter une action 25 € puis la revendre à 32,5 €, la plus-value sera alors de 7,5 €.
  • 2. Les dividendes : Il s’agit des parts des bénéfices réalisés par les entreprises cotées en Bourse versées aux actionnaires (les investisseurs qui détiennent une action dans l’entreprise).

Corrélation entre dividendes et plus-values : Les dividendes sont des parts de bénéfices réalisés par les sociétés cotées sont reversées aux actionnaires. Par ailleurs, ce sont ceux-ci qui décident du versement lors d’une assemblée générale si la trésorerie de l’entreprise est suffisante. Dans le cas contraire, il n’y aura pas de dividendes et les actionnaires ne pourront avoir que des plus-values en revendant leurs actions.

Comment acheter des actions en bourse ?

Pour acheter des actions en bourse, ce n’est pas bien compliqué ; quelques étapes simples suffisent :

  • 1. Détenir un compte spécifique comme un compte titre ou un PEA (plan d’épargne en actions) permettant de détenir des titres financiers ;
  • 2. Passer par un courtier en bourse (broker en anglais) qui se chargera de mettre en relation acheteur et vendeur pour permettre d’acheter les actions.

Il est à noter que la majorité des banques en ligne font office de courtier et l’on peut disposer de tous les éléments pour acheter une action une fois le compte titre ou le PEA ouvert. Les traders ou investisseurs plus impliqués se tournent généralement vers des courtiers en ligne plus spécifiques proposant des tarifs plus avantageux.

Qui sont les acteurs des marchés financiers ?

Sur les marchés financiers, on retrouve de nombreux intervenants. Ces acteurs peuvent être des individus, des entreprises et même des robots (algorithmes). Les premiers acteurs sur les marchés financiers sont bien évidemment les entreprises cotées en Bourse lesquels émettent les actions. On retrouve ensuite les institutions financières (établissements bancaires, fonds d’investissement…) puis les traders professionnels travaillant pour leur compte et enfin les traders indépendants pour compte propre ou pour tiers. Ces derniers travaillent pour eux-mêmes (utilisent leur propre argent), en tant que sous-traitant pour les institutions financières pour le compte des particuliers (utilisent le capital d’autres personnes directement). Il ne faut pas non plus les robots qui sont en fait des algorithmes permettant d’acheter et de vendre sur les marchés financiers.

Les autres produits financiers professionnels

La Bourse ne se limite pas uniquement aux actions. Sur les marchés financiers, on retrouve un tas de produits professionnels ou non utilisés par des traders expérimentés. Ce sont les contrats à terme (Futures), les devises (FOREX), les options, les Warrants, les certificats, les ETF ou encore les obligations.

Vous pourrez aussi être intéressé par ces articles :

Résumé

Le fonctionnement de la Bourse n’est pas compliqué. On peut dire qu’il est assez simple de comprendre les mécanismes régulant les marchés financiers. Et à ce même titre, il est tout autant facile de créer un compte spécifique pour intervenir sur ces marchés : compte titre ou PEA (plan d’épargne en actions). Mais il est fortement conseillé de suivre une formation afin de comprendre en profondeur les mécanismes permettant d’acheter ou de vendre au bon moment. Ceux-ci représentent les clés d’un investissement boursier réussi.

Laisser un commentaire